LE DIRECT
Couverture de Lettres de Paris 1902-1910 - Rainer Maria Rilke- éditions Payot et rivages

Lettres de Paris 1902-1910


Payot et rivages, 2006

Description

Traduction de Pierre Deshusses

Quel poète serait devenu Rilke (1875-1926) sans Paris ? C’est la question que l’on peut se poser au regard de l’importance de cette capitale dans son évolution poétique et dont rend compte son abondante correspondance. Son premier séjour - le plus long et le plus décisif - dure de 1902 à 1914, entrecoupé de quelques voyages en Italie, en Afrique du Nord, en Egypte et en Espagne. Mais chaque fois il revient à Paris, « ville étrange et étrangère » comme il écrit à sa femme Clara peu après son arrivée en août 1902.

Le choc est pourtant brutal : il découvre un Paris mortifère où il fait l’expérience de la pauvreté dont il rendra compte dans Malte Laurids Brigge, personnage qui est son alter ego. Mais au lieu de se braquer contre les revers et les difficultés, il les intègre pour en faire le moteur de son évolution poétique, seul. C’est d’ailleurs ce qu’il souligne dans une lettre du 16 décembre 1920, revenant sur cette époque: « Imaginez un Malte qui, dans ce Paris si terrible pour lui, aurait eu une amante ou même un ami ! Serait-il entré si loin dans la confidence des choses ? » La dureté de sa nouvelle existence lui montre la voie d’une ascèse, dans l’attente d’une vérité intérieure qu’il sent toute proche, inéluctable. C’est Paris qui a fait de Rilke le poète que nous connaissons : « Je veux rester à Paris justement parce que c’est dur. Je crois que si l’on réussit à se mettre à l’œuvre ici, on doit pénétrer loin et très profond », écrit-il le 17 octobre 1902 à Arthur Holitscher, un ami rencontré à Prague. C’est à Paris qu’il fait la connaissance de Rodin qui lui apprend à voir d’une façon différente. C’est à Paris qu’il écrit les Nouveaux poèmes, composés entre 1903 et 1907. Cette maturation n’est pourtant pas un flux continu ; elle connaît des retours en arrière, des moments de stagnation. Mais l’orientation est fixée et le silence est pause. Reprenant une phrase de Valéry, il écrit à la Princesse de Turn und Taxis : « Patience patience / Patience dans l’azur…» La traduction du Cimetière marin de Valéry - outre des œuvres de Maurice de Guérin et d’ André Gide - est la source pour lui d’un lent enrichissement : « J’ai cette lenteur intrinsèque de l’arbre qui compose sa croissance et sa floraison, oui, j’ai un peu de son admirable patience. »

Après 1914, il ne séjourne plus jamais aussi longtemps à Paris, mais chaque fois il y revient, comme si cette ville d’abord vécue comme un enfer était devenue le centre de sa création : « Paris tut noth » (J’ai besoin de Paris), écrit-il encore en 1920 ; et c’est encore là qu’il revient en 1925, pour tenter de sortir d’un état dépressif, un an avant sa mort.

Les dernières publications sur Rainer Maria Rilke

Rilke : "Tous les dragons de notre vie ne sont peut-être que des princesses qui attendent de nous voir beaux et courageux."
3 min
3 minutes de philosophie pour redevenir humain
LE 15/07/2019

Le dragon est un élément récurent des différentes mythologies, notamment les plus anciennes. Mais quelle peut être la portée symbolique du dragon ? Il...

Corine Pelluchon : "Rilke n'est pas un animaliste mais dans "Der Panther" on sent qu'il a de la compassion"
4 min
L'Idée culture
LE 13/01/2018

La philosophe Corine Pelluchon nous raconte le poème qui la suit depuis ses 16 ans. "Der Panther" de Rainer Maria Rilke est un hommage à une panthère enfermée...

Rainer Maria Rilke (4/4) :  Rilke à Paris
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 01/06/2017

Rilke passera plusieurs séjours à Paris, dans cette ville qui l’enthousiasme autant qu’elle l’épouvante. Sa première venue dans la capitale française est...

Rainer Maria Rilke (3/4) : Rilke n’est pas un Ange
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 31/05/2017

Rodin, Cézanne, Paula Modersohn-Becker et bien d’autres artistes influencèrent profondément Rilke et sa poésie. Michel Itty évoque avec nous l’importance...

Rainer Maria Rilke (2/4) : Fuir et aimer
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 30/05/2017

Auteur d’un texte fondateur pour les jeunes gens qui souhaitaient entrer en poésie, Les lettres à un jeune poète de Rilke dessinent cette idée que la création...

Rainer Maria Rilke (1/4) : Libre comme Rilke
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 29/05/2017

A 9 ans, René Rilke commence à écrire et découvre sa vocation d’écrivain. Cet enfant, que sa mère surprotégea, deviendra plus tard un grand séducteur,...

image par défaut
6 min
Au singulier
LE 13/03/2015

Un poème de Rainer Maria Rilke lu par Jean Fredericx , ingénieur du son à France Culture.

Marina Tsvetaïeva, Boris Pasternak, Rainer Maria Rilke : le triangle brûlant
58 min
Pas la peine de crier
LE 23/04/2014

Pendant quelques mois, trois des plus grands poètes de leur temps échangent un courrier d'une passion extrême. Pasternak est cloué à Moscou par la révolution,...

La poésie et les arts (2/5) : Rilke - Rodin : Sculpture sans abri
59 min
Pas la peine de crier
LE 11/03/2014

*Deuxième temps d’une semaine où la poésie traverse les arts. Aujourd’hui, nous mettons en rapport la poésie et la sculpture en évoquant la rencontre entre...

image par défaut
59 min
image par défaut
2 min
image par défaut
11 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.