LE DIRECT
L'homme effaçable

L'homme effaçable : mémoire et oubli du XIXe siècle à nos jours


Hermann, 2015

Description

Faut-il avoir peur de l'oubli ?

De nos jours, les neurosciences occupent le devant de la scène, et la question de l'oubli, associée à la hantise du vieillissement, travaille nos sociétés. L'individu apparaît ainsi menacé par le danger de la fragmentation et de la disparition. Ce phénomène est d'autant plus troublant qu'il est contemporain d'une accélération générale de l'obsolescence et d'une tendance à effacer instantanément ce qui semble dépassé. Paradoxalement, l'ère de l'homme effaçable est aussi celle de l'obsession de la mémoire. Certaines fictions font écho à cette inquiétude qu'elles tentent de penser, notamment le roman Samedi, de Ian McEwan, ou encore le film de Michel Gondry, Eternal Sunshine of the Spotless Mind. On assiste donc à un changement de modèle, qui fait la part belle au cerveau, au risque d'appauvrir notre conception de la mémoire.

4ème de couverture

Les dernières publications sur Maria Cristina Franco Ferraz

Voyage au centre du cerveau (1/4) : De la cervelle en bocal
55 min
LSD, La série documentaire
LE 26/02/2018

Quel étrange organe que le cerveau. Il aura fallu des millénaires pour comprendre que cette molle matière grise recroquevillée dessinant d'étranges sillons...

Voyage au centre du cerveau (1/4) : De la cervelle en bocal
55 min
LSD, La série documentaire
LE 09/01/2017

Quel étrange organe que le cerveau. Il aura fallu des millénaires pour comprendre que cette molle matière grise recroquevillée dessinant d'étranges sillons...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.