LE DIRECT
Editions du CNRS, 2016

L'Impossible présidence impériale


CNRS Editions, 2016

Description

Le président des États-Unis serait l’homme – ou la femme – le plus puissant de la planète. Cette perception commune, sans cesse alimentée par les productions d’Hollywood, n’en est pas moins fausse. Contraint par les multiples obstacles des checks and balances constitutionnels, le président doit notamment faire face au Législatif le plus puissant et le plus autonome du monde. La séparation des pouvoirs a en effet permis au Congrès de se construire comme un partenaire indomptable, et souvent capricieux, de la Présidence sans que celle-ci ne puisse intervenir. Le contrôle législatif ainsi créé et protégé repose en particulier – c’est là l’argument central de cet ouvrage – sur la chambre haute, le Sénat, qui dispose en son sein de multiples ressources procédurales lui permettant de bloquer les initiatives présidentielles. Le filibuster, la possibilité laissée à un seul sénateur de s’exprimer sans interruption et sans autre limite que celle de sa résistance physique, en est l’exemple le plus célèbre.  

Au pays de la séparation des pouvoirs, il existe ainsi un contrôle poli- tique direct, souvent brutal, qui s’exerce en permanence sur l’Exécutif, reléguant le président, dans le meilleur des cas, à un statut d’habile négociateur, bien loin de l’image de héraut du monde libre. En mobili- sant le droit constitutionnel, l’histoire et la science politique, cet essai se propose de mettre en relief les modalités d’action du Congrès, et notamment du Sénat, pour souligner que la Présidence impériale est au contraire, pour reprendre le mot de Gerald Ford, bien souvent en péril.

Les dernières publications sur François Vergniolle de Chantal

Gouverner au temps du Covid (3/4) : Joe Biden : au chevet d'une Amérique malade
58 min
Cultures Monde
LE 11/11/2020
Dans quelle mesure la question du Covid a-t-elle joué dans le choix des électeurs étatsuniens, et particulier des électeurs de Trump ? Préserver l'économie...
Les mythes fondateurs des États-Unis (2/4) : We, the People : la Constitution des États-Unis
52 min
Le Cours de l'histoire
LE 27/10/2020
La Constitution des États-Unis est signée le 17 septembre 1787 et mise en application l'année suivante. Elle crée un système fédéral qui définit le partage...
Table ronde d'actualité internationale : Midterms : dernière pierre à la pyramide trumpienne ?
58 min
Cultures Monde
LE 02/11/2018
En première partie, retour d'Afghanistan avec Jacques Follorou. En seconde partie, direction les Etats-Unis où les élections de mi-mandat qui auront lieu...

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close