LE DIRECT
L'imposture

L'imposture


Castor Astral, 2010

Description

Lancé par le succès considérable de son tout premier roman, Sous le soleil de Satan paru en 1926, Georges Bernanos se jeta immédiatement dans l'écriture fiévreuse de L'Imposture.

Ténèbres de la foi, nuit des mensonges, imposture d'un homme qui lentement semble couler à pic dans le néant... Grand spécialiste de la vie mystique, Cénabre prend conscience de ce qui va devenir une simple évidence : il a perdu la foi, peut-être ne l'a-t-il d'ailleurs jamais possédée et n'a-t-il fait que la singer.

Aucun romancier ne semble être entré si avant dans les dernières retraites de la personne humaine, là où l'orgueilleux laisse tomber tous ses masques, livre son vrai visage. La barrière entre le visible et l'invisible est ici abattue. On passe de l'un à l'autre sans même s'en apercevoir, tant le monde intérieur y paraît dans sa poignante réalité.

Cette vertigineuse descente dans les profondeurs de l'âme humaine nous renvoie lentement et inexorablement à nous-même, au fondement mystérieux de notre propre vie.

4ème de couverture

Les dernières publications sur Georges Bernanos

De Cousteau à Audiard : le cinéma français à travers 8 Palmes d'or
Séminaire De la littérature comme sport de combat (suite) - (3/10) : Rediffusion de la conférence de Lydie Salvayre : "La guerre encore"
59 min
Les Cours du Collège de France
LE 15/04/2019
Qu'est-ce que le "fragnol" ? Comment l'écrivain Lydie Salvayre a-t-elle été "convoquée" par Bernanos, selon ses mots ? Quels sont les visages de la guerre...
Séminaire De la littérature comme sport de combat (suite) - (3/9) : Lydie Salvayre :  la guerre encore
59 min
Les Cours du Collège de France
LE 12/04/2018
Qu'est-ce que le "fragnol?" Comment l'écrivain Lydie Salvayre a-t-elle été "convoquée" par Bernanos, selon ses mots? Quels sont les visages de la guerre?...
Georges Bernanos contre les "catholiques de plume"
image par défaut
13 min

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close