LE DIRECT
.

L'Imprescriptible - Page 3


Seuil, 2015

Description

L'imprescriptible

 " Le pardon est mort dans les camps de la mort. "

 Qui a bien pu écrire une telle phrase ? Un philosophe, un Juif, un  Français, un moraliste ? Oui, mais surtout un survivant, un survivant  mystérieusement sommé de protester sans relâche contre l'indifférence.  Sous le titre L'Imprescriptible se trouvent en effet réunis deux textes : Pardonner ? et Dans l'honneur et la dignité,  parus respectivement en 1971 et 1948, qui tentent de maintenir "  jusqu'à la fin du monde " le deuil de toutes les victimes du nazisme,  déportés ou résistants.

 Jankélévitch, philosophe de l'occasion, n'a jamais cru bon d'attendre "  l'occasion " d'exprimer sa colère et sa pitié. C'était toujours pour lui  le moment de rappeler que la mémoire de l'horreur constitue une  obligation morale.

 Vladimir Jankélévitch (1903-1985)

 Philosophe et musicologue, il est l'auteur d'une œuvre considérable, traduite dans le monde entier, notamment Le Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien.

La dernière publication sur Vladimir Jankélévitch

image par défaut
59 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.