LE DIRECT
.

L'urgence et l'effroi : l'état d'exception, la guerre et les temps politiques


ENS Editions, Lyon, 2018

Description

La notion d'état d'exception est analysée dans une perspective historique et philosophique, permettant de la relier à l'état de siège, de guerre civile ou encore à l'idée de non-droit, et de mettre en lumière les raisons complexes de son usage par le pouvoir exécutif.

Ninon Grangé aborde l'état d'exception sous l'angle philosophique. L'ouvrage se consacre à une analyse diachronique en se référant à des textes d'histoire du droit et aux généalogies qui ont pu être proposées, et à une analyse synchronique qui s'appuie sur des sources philosophiques, sociologiques et politistes. La réduction et la suppression des libertés ne sont que la partie émergée de l'état d'exception tel qu'il a été récemment mis en place dans différents pays. Dans son appréhension philosophique, il révèle des aspects du politique qui, dans le temps ordinaire que l'on croit linéaire, sont invisibles.

L'ouvrage dessine une trame historique qui ramène l'état d'exception à son origine, l'état de siège qui, étonnamment, ne distingue plus guerre civile et guerre extérieure. Grâce à cet indice d'une ambivalence imprégnant d'emblée l'état d'exception, sont analysées différentes instrumentalisations : l'amalgame avec la guerre civile, l'idée de dictature, le non-droit. Ce livre se propose de montrer que le politique est toujours une manière d'imposer une temporalité contre d'autres temporalités, à la fois dévoilées et recouvertes par l'état d'exception.

La dernière publication sur L'urgence et l'effroi : l'état d'exception, la guerre et les temps politiques

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......