LE DIRECT
.

Manifeste du nouveau réalisme


Hermann, 2014

Description

La réalité serait-elle socialement construite et infiniment manipulable ? Et la vérité une notion inutile ? Non. On ne peut pas se passer du réel, il faut l'affronter et négocier avec lui. Il résiste ou insiste, maintenant et toujours, comme un fait qui ne supporte pas d'être réduit à interprétation. Le «nouveau réalisme» est la prise d'acte d'un changement de situation. Les populismes médiatiques, les guerres de l'après 11 septembre et la récente crise économique ont démenti les deux dogmes fondamentaux du postmodernisme : la réalité n'est pas socialement construite et infiniment manipulable ; la vérité et l'objectivité ne sont pas des notions inutiles. Ce qui est nécessaire n'est pas une nouvelle théorie de la réalité, mais un travail qui sache distinguer, avec patience et au cas par cas, ce qui est naturel, ce qui est culturel, ce qui est construit et ce qui ne l'est pas. Ainsi, s'ouvrent de grands défis éthiques et politiques et se dessine un nouvel espace pour la philosophie.

Les dernières publications sur Maurizio Ferraris

Bêtes, et alors ? Avec Maurizio Ferraris
32 min
La Grande table (2ème partie)
LE 03/11/2017

Maurizio Ferraris, philosophe, pour "L’imbécillité est une chose sérieuse" (PUF, août 2017). Une émission présentée par Raphaël Bourgois.

Master class avec Maurizio Ferraris
58 min
Les Chemins de la philosophie
LE 22/09/2017

Comment penser l'héritage de la postmodernité ?

Smartphone, faut-il décréter l’état d’urgence ?
33 min
La Grande table (2ème partie)
LE 14/09/2016

Sommes-nous les proies de cet objet dont nos mains se détachent si difficilement ? La Grande Table propose une discussion avec Maurizio Ferraris et Frédérique...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.