LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Couverture de l'ouvrage

Marcel Carné : ciné-reporter (1929-1934)


La Tour verte, collection La muse Celluloïd, 2016
Description

Avant de devenir réalisateur, Marcel Carné fut journaliste de cinéma. En cette année 2016, cent-dixième anniversaire de sa naissance, et vingt ans après sa mort, découvrez ces textes révélant un jeune Carné passionné par le Septième art, s’échinant à distinguer « ce qui est cinématographique de ce qui ne l’est pas ». Où l’on comprend comment le « môme », comme l’avait surnommé Jean Gabin, a pu devenir « le plus grand des jeunes metteurs en scène », quand Le Quai des Brumes remporta le prix Louis Delluc en 1938. Les articles rassemblés ici le prouvent : Carné est l’un des « premiers réalisateurs français dont la vocation soit née directement de la cinéphilie ». Du haut de ses vingt-trois ans, comme plus tard les Jeunes Turcs de la Nouvelle Vague, Marcel Carné ne va cesser de célébrer cet art qu’il vénère. Son jugement est toujours juste et souvent visionnaire.
(Présentation de l'éditeur)

Les oeuvres des mêmes auteurs Marcel Carné

Couverture de l'ouvrage

Marcel Carné : ciné-reporter (1929-1934)Marcel Carné et Philippe MorissonLa Tour verte, collection La muse Celluloïd, 2016

Les dernières publications sur Marcel Carné : ciné-reporter (1929-1934)
"Le Quai des brumes", T’as de beaux yeux, tu sais ?
58 min
Les Chemins de la philosophie
LE 03/01/2019
"Le Quai des brumes" sort au cinéma en 1938. Il reconstitue le port du Havre dans une nuance de gris et retrace l’histoire d’un amour impossible entre...
Michel Mourlet
1h
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......