LE DIRECT
Marcel Manville, d’homme à hommes

Marcel Manville, d’homme à hommes


Les productions de La Lanterne, 2011

Description

"A travers le portrait de Marcel Manville, avocat-militant, le film revient sur la tentative de la Martinique à devenir indépendante. Malgré un mouvement général assimilationniste, à grands coups de réflexion, de mouvements politiques, de missions éducatrices et d’actions armées, Marcel Manville cherchera à décoloniser son île natale en s’inspirant de l’expérience de l‘indépendance algérienne. Avec une robe d’avocat comme bouclier, le droit comme arme et le verbe comme allié, Marcel Manville a dénoncé toutes les injustices faites à l’homme et en particulier à l’homme en situation de colonisation et de post-colonisation.Marcel Manville utilisera la barre pour défendre la cause anticolonialiste. Toutes les occasions seront bonnes, pour lui, de dénoncer les pouvoirs en place. Peu d’hommes autant que lui n’est resté si fidèle et si passionné à la cause des peuples discriminés. Marcel Manville, témoin privilégié, a laissé trace de son engagement dans un livre : Les Antilles Sans Fard : " Entre le chien et le loup, le colonisé a un choix à faire. Mais sachons en même temps que l’on ne gouverne pas une nation qui sort des ténèbres avec nos rêves, qu’il faut sans cesse accorder les ambitions de nos peuples à leurs moyens, de veiller comme à la prunelle de nos yeux pour que la démocratie soit la règle cardinale des institutions à mettre en place." Brosser le portrait de Marcel Manville, c’est écouter attentivement les causes qu’il a défendues, c’est accepter de plonger sans réserve dans l’histoire de la colonisation et de l’oppression capitaliste. En disant l’époque, les témoins montrent en quoi Marcel Manville fut un homme d’exception, et permettent de saisir concrètement ce que recouvre une notion chère à l’avocat : le droit des peuples colonisés et exploités à disposer d’eux-mêmes."Synopsis

À venir dansDans    secondess