LE DIRECT

Mari, le temple d'Ishtar revisité : nouvelles conclusions


Consejo Superior de Investigaciones Cientificas, 2017

Description

Cet ouvrage présente une nouvelle analyse du temple d’Ishtar de Mari, qui porte essentiellement sur la stratigraphie (revue en particulier à la lumière de « l’infrastructure urbaine compartimentée ») et sur les connaissances renouvelées de l’architecture à partir des recherches récentes, en particulier dans le domaine des temples.

Cette dernière approche permet d’établir qu’il n’y a que deux temples d’Ishtar et non pas trois : le premier, daté de la fondation de la Ville II, et le second qui est une refondation à l’époque de la reconstruction de la Ville III après la destruction de la ville (par Naram Sin plutôt que par Sargon malgré l’opinion communément admise). Quant aux caractéristiques architecturales, jusque là inexplorées, elles sont à la fois inédites et d’un très grand intérêt, puisqu’elles mettent en évidence la présence de deux sanctuaires (deux Lieux Très Saints et Lieux Saints juxtaposés) et d’un secteur d’habitat des prêtres équipé d’un bâtiment de plan tripartite à l’étage.

La dernière publication sur Jean-Claude Margueron

Retour sur le temple d’Hishtar à Mari (Syrie)
30 min

À venir dansDans    secondess