LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Couverture ouvrage de James Baldwin

Meurtres à Atlanta


Stock, réédition, 2020
Description

Entre 1979 et 1981, 28 enfants noirs issus de familles pauvres sont assassinés à Atlanta. Wayne Williams est arrêté et condamné à vie sans preuve tangible. L'écrivain a repris l'enquête sans conclure à la culpabilité ou à l'innocence de Williams mais il montre les limites des conquêtes du mouvement des droits civiques et le racisme qui gangrène la société américaine.

« Cet essai admirablement écrit par l'un des plus grands écrivains, non seulement de ma génération mais de bien d'autres également, est une analyse de la race et de la jeunesse en Amérique. Comme Truman Capote l'a fait au Kansas pour De sang-froid, Baldwin retourne dans le Sud afin d'y mener une enquête sur une série de crimes - les meurtres de plus d'une vingtaine d'enfants, d'adolescents et d'adultes noirs entre 1979 et 1981. [...]
Les meurtres de ces enfants noirs, dont beaucoup étaient pauvres, ont eu l'impact d'un battement d'ailes de papillon dans la plus grande partie du pays. Aucun média d'autres Etats ne s'est précipité à Atlanta pour les couvrir. Aucun gros titre sanguinolent dans les journaux. Aucun scandale, aucune déclaration. Les enfants étaient pauvres, je l'ai dit. Noirs, je l'ai dit. Et leurs vies manifestement superflues. »
Jacqueline Woodson

Trente-cinq ans après sa première publication, Meurtres à Atlanta n'a rien perdu de sa force ni de sa modernité. Ni, tragiquement, de son actualité.

Les dernières publications sur Meurtres à Atlanta
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......