LE DIRECT
Multitudes n°68

Multitudes n°68. La Nouvelle-Calédonie fantôme


Association Multitudes, 2017

Description

La Nouvelle-Calédonie se présente comme un territoire hétérogène marqué  par le déploiement de contre-emplacements disciplinaires tels que le  bagne, la réserve et la mine. Le présent article entend retrouver, à  travers la formation de ces hétérotopies, ce qui module les identités,  corrélativement au rapport à la terre, par le jeu insidieux des normes  disciplinaires et régulatrices. Par-delà l’ethnologie qui s’attache à  rendre compte de la primitivité du peuple kanak, on propose ici une mise  à plat des préjugés, en revenant à la formation des identités  colonisées. Le kanak n’est pas le contemporain de l’européen. C’est là  une asymétrie temporelle qui s’apparie à une asymétrie spatiale pour  dominer un peuple d’insoumis et lui prêter les traits du sauvage et du  délinquant. Ce peuple et son territoire n’ont pas à être émancipés par  la voie de la « modernisation » : ils appartiennent au présent et à  l’avenir, n’en déplaise à ses détracteurs.

L'oeuvre de Mathieu Corteel

La dernière publication sur Mathieu Corteel

Référendum en Nouvelle-Calédonie : la douloureuse émancipation
56 min
Le Magazine de la rédaction
LE 12/01/2018

Vingt ans après les "Accords de Nouméa" qui prolongeaient les "Accords de Matignon-Oudinot", la Nouvelle-Calédonie prépare un référendum sur l'accession...

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close