LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Couverture livre

Mythe, raison ardente : imagination et réalité selon C.S. Lewis


Ad Solem, 2005
Description

Faut-il se méfier de l'imagination ? Et de la mythologie qui en est le fruit ? Le christianisme n'a-t-il pas chassé les mythes, vidé les forêts sacrées des divinités qui les habitaient ? On le dit souvent. La pensée occidentale moderne - la pensée des « Lumières » et du rationalisme - a cette des origines chrétiennes, mais le christianisme, s'il défend la raison (le Christ est le Logos - la Raison de Dieu), n'est pas étroitement rationaliste. Il n'a pas chassé les Muses. Il les a intégrées dans cet alliage où l'oeuvre d'imagination de l'homme et la révélation divine dessinent ensemble, d'abord obscurément, puis pleinement, les traits du Sauveur. La découverte de ce « christianisme total » a conduit C.S. Lewis d'un rationalisme sans Dieu à la religion de Jésus-Christ. Et ce passage s'est fait par le biais d'une réflexion profonde sur le rapport du mythe et de la religion qui, grâce à Tolkien, a permis à C.S. Lewis de voir dans le christianisme « un mythe devenu fait » - devenu réalité dans le Verbe fait chair. Irène Fernandez explore dans ce livre le parcours intellectuel et spirituel de Lewis et montre combien son oeuvre - ses essais sur le mythe et la religion, mais aussi ses contes, notamment les Chroniques de Narnia - peut faire pressentir aujourd'hui cette « Joie au-delà des murs de ce monde » qui attend l'homme en marche vers l'Infini. - 4e de couverture.

La dernière publication sur Mythe, raison ardente : imagination et réalité selon C.S. Lewis
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......