LE DIRECT
Nicolas de Staël : le vertige et la foi

Nicolas de Staël : le vertige et la foi


Arléa, 2015

Description

Qu'est-ce que l'admiration ? Quel est ce miroir dans lequel prend forme non se regarder mais se reconnaître ? Notre propre vie s'éclaire à ce que nous admirons et qui ne manque pas de nous dépasser. Il arrive que Les Grands Morts, ici Staël et Rothko, soient plus vivants que les vivants.

Anne de Staël

Nicolas de Staël incarne comme nul autre la fracture entre le besoin de création et le tourment d'exister.

Stéphane Lambert parcourt, en deux temps, cette faille constitutive de la création et de la vie fulgurante du peintre, sa fièvre visionnaire et sa solitude, qui donnent à l'oeuvre son vigoureux mystère et à l'artiste sa tragique fragilité.

4ème de couverture

Les dernières publications sur Stéphane Lambert

Nicolas de Staël, portrait de l'artiste sur fond rouge
58 min
L'Atelier fiction
LE 06/02/2018

1914-1955. L’existence de Nicolas de Staël aura été aussi fulgurante qu’intensément vécue et créative.

Poésie et mer à boire
1h
Poésie et ainsi de suite
LE 12/02/2016

La poésie c'est fait de rencontres. Celle de Beckett avec un tableau de Friedrich, celle de Ludovic Janvier et Stéphane Lambert avec Beckett, celle de...

image par défaut
28 min
image par défaut
29 min
image par défaut
1h
image par défaut
1h
image par défaut
1h
image par défaut
58 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.