LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Nous n'avons pas fini de nous aimer

Nous n'avons pas fini de nous aimer


Grasset. Collection Document, 2016
Description

« Le lendemain du 13 novembre, je suis sortie, comme des milliers d'autres, avec une fleur pour les morts. Là, un micro s'est tendu et j'ai dit, simplement, ce en quoi je crois. J'ai dit, Paris est une fête, le roman d'Hemingway, est une belle réponse à Daech. J'ai dit, nous fraterniserons avec cinq millions de musulmans et nous nous battrons contre dix mille barbares. C'est sorti comme ça, c'était l'évidence, la fraternité d'abord. »

D. M.

En 28 secondes d'interview télévisée, instantanément relayées dans le monde entier, Danielle Mérian, 78 ans, est devenue l'incarnation d'un sursaut vital, d'une résistance généreuse aux puissances mortifères qui ont attaqué Paris le 13 novembre 2015.

Avocate, militante infatigable contre la torture, la peine de mort et l'excision, Danielle Mérian raconte son parcours de femme libre. Elle montre que l'engagement est le meilleur moyen de tenir bon face à l'adversité et de reprendre en main notre destin, ensemble, debout, inlassablement.

- 4e de couverture -

Les oeuvres des mêmes auteurs Danielle Mérian

La dernière publication sur Nous n'avons pas fini de nous aimer
"Jusqu’aux attentats je n’avais pas fait grand-chose"
4 min
#Citoyenengagé13Nov
Hashtag
LE 11/11/2016
Il y a un an, trois attaques terroristes tuaient 130 personnes à Paris. Les semaines suivantes, de nombreux Français décident de s'engager contre la violence...
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......