LE DIRECT

Œuvres complètes - Tome II


Bibliothèque de la Pleiade - Gallimard, 2013

Description

Le premier volume des Œuvres complètes était intitulé Œuvres de jeunesse, mais la jeunesse, quand s'achève-t-elle? Certains événements de la vie de Flaubert peuvent servir de bornes, si l’on y tient : une crise d’épilepsie en 1844, la découverte de la Tentation de saint Antoine de Bruegel en 1845, en 1846 les morts du père et de la sœur, ou la rencontre de Louise Colet. Mais là n’est pas l’essentiel. La jeunesse littéraire s’achève quand disparaît l’allégresse d’écrire. Flaubert entre alors dans la «grande étude du style». 
Par les champs et par les grèves : «la première chose que j’aie écrite péniblement». Suit une parenthèse anxieuse : «(je ne sais où cette difficulté de trouver le mot s’arrêtera)». Nous savons, nous, qu’elle ne s’arrêtera pas. Par les champs est un carrefour. La jeunesse y aboutit, l’art s’y déclare. Bientôt, il faudra faire de chaque phrase une œuvre en soi. Flaubert racontant ses voyages, en Bretagne ou en Orient, peut bien lorgner ici ou là du côté de Chateaubriand : sa vision est personnelle. Être un œil, «regarder sans songer à aucun livre», puis, péniblement, faire œuvre, s’efforcer de créer une perfection. 
Péniblement, en effet. Le jeune Flaubert voulait plaire ; les très étonnants scénarios de théâtre recueillis ici sont comme les séquelles d’un vieux désir de gloire («l’auteur! l’auteur!»). Mais ce désir-là n’a qu’un temps ; lui succède la quête du Beau, qui est un combat sans fin. «L’empoisonnement de la Bovary m’avait fait dégueuler dans mon pot de chambre. L’assaut de Carthage [dans Salammbô] me procure des courbatures dans les bras.» La Tentation de saint Antoine occupe Flaubert pendant près de trente ans. On en trouvera ici les première et deuxième versions, qu’on ne lit jamais : la première, luxuriante et onirique, est mise au placard en 1849 ; la deuxième, où l’étrangeté naît de la concision, est laissée de côté en 1856 : trop audacieuse en un temps où le procureur impérial incrimine la «couleur sensuelle» de Madame Bovary
Faire œuvre, c’est donc aussi, pour Flaubert, sacrifier, supprimer (on exhume ici plusieurs épisodes retranchés de Madame Bovary) et renoncer par avance à toute satisfaction. Tel est le prix à payer (par l’auteur) pour que le lecteur puisse un jour monter «sur ce grand Trottoir roulant que sont les pages de Flaubert» (Proust). Une expérience unique : les lois du langage paraissent avoir changé ; une variation dans le temps des verbes bouleverse notre vision des choses ; et l’on avance, comme en atmosphère modifiée, dans «quelque chose de pur comme un parfum, de fort comme la pierre, d’insaisissable comme un chant».

Les oeuvres de Gustave Flaubert

bibliography

Œuvres complètes - Tome IIGustave FlaubertBibliothèque de la Pleiade - Gallimard, 2013

Les dernières publications sur Gustave Flaubert

"Madame Bovary" de Gustave Flaubert (4/10) : De Léon à Rodolphe
24 min
Fictions / Le Feuilleton
LE 21/11/2019

Emma entendit sonner l’Angélus ; et ce fut sans en avoir conscience qu’elle s’achemina vers l’église, disposée à n’importe quelle dévotion, pourvu qu’elle...

"Madame Bovary" de Gustave Flaubert (3/10) : L’arrivée à Yonville
24 min
Fictions / Le Feuilleton
LE 20/11/2019

C’était la quatrième fois qu’Emma couchait dans un endroit inconnu. Elle ne croyait pas que les choses pussent se représenter les mêmes à des places différentes,...

"Madame Bovary" de Gustave Flaubert (2/10) : La maladie d’Emma
24 min
Fictions / Le Feuilleton
LE 19/11/2019

Deux jours après la noce, M. et Madame Charles arrivèrent à Tostes. Les voisins se mirent aux fenêtres pour voir la nouvelle femme de leur médecin.

"Madame Bovary" de Gustave Flaubert (1/10) : La jeunesse de Charles
24 min
Fictions / Le Feuilleton
LE 18/11/2019

Nous étions à l’Etude, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois. Ceux qui dormaient se réveillèrent, et chacun se leva comme surpris...

Vacances d'été : les recommandations livres des producteurs de France Culture
Art et création
LE 05/07/2019

L'année scolaire se termine, les grandes vacances sont sur le point de débuter, les producteurs de nos émissions vous offrent des idées de livres à emporter...

Feuilletez "Les Choses" avec les oreilles
Art et création
LE 14/06/2019

Paru en 1965, "Les Choses" est bien plus qu’une "Histoire des années 60" : le portrait qu’y fait Perec de la société de consommation et du bonheur matérialiste,...

Frédéric Dard : "Pour moi le patron c’est Céline, l’homme dont la langue me parait incontestable. C’est Céline qui m’a déclenché"
1h35
Les Nuits de France Culture
LE 09/06/2019

En 1988, l'écrivain Frédéric Dard se confiait pour "A voix nue" à Jean-Louis Ezine. Dans les premiers entretiens il évoquait son enfance et ses auteurs...

François Bégaudeau en guerre contre la bourgeoisie "cool"
icon/ cameraCreated with Sketch.
Vidéo
LE 01/02/2019

Dans son dernier essai "Histoire de ta bêtise", l'écrivain François Bégaudeau s'en prend à la bourgeoisie "cool" sur un ton caustique et provocateur.

Tous des héros ? (3/4) : "L'éducation sentimentale, ou la défaite du courage"
59 min
Les Chemins de la philosophie
LE 20/06/2018

Pourrait-on, pour une fois, défendre le cas de Frédéric Moreau, l'anti-héros du roman de Flaubert "L'éducation sentimentale"?

Flaubert
3 min
La Conclusion
LE 31/05/2018

Etre romancier, en France, c’est accepter d’être en permanence sadisé par Flaubert.

Gustave Flaubert (4/4) : Madame Bovary et Bouvard et Pécuchet
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 05/04/2018

De « Madame Bovary » à « Bouvard et Pécuchet » en passant par « Le Dictionnaire des idées reçues », Flaubert dresse une subtile satire de la société et...

Gustave Flaubert (3/4) : Une éducation du sentiment
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 04/04/2018

En partie inspiré du coup de foudre de jeunesse de Flaubert lui-même, "L’Education Sentimentale" présente le parcours amoureux, sur près de 30 ans, de...

Gustave Flaubert (2/4) : Flaubert en mouvement
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 03/04/2018

Sartre présentait Flaubert comme l’écrivain réactionnaire par excellence pour son mépris de la politique. Pour autant, de l’étude historique présente dans...

Gustave Flaubert (1/4) : Une manière spéciale de vivre
59 min
La Compagnie des auteurs
LE 02/04/2018

Flaubert a-t-il bien prononcé la célèbre phrase "Madame Bovary, c'est moi"? Que nous dit-elle de la personnalité de cet inlassable lecteur et méticuleux...

Manuscrits et travaux préparatoires : trésors du patrimoine écrit
Conférences
Institut national du patrimoine
LE 12/03/2018

Illustrés, raturés ou encore soigneusement tenus, les manuscrits et les feuillets préparatoires sont la face cachée des ouvrages. Ils permettent de suivre...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.