LE DIRECT
Ouvrage Palestine, prénom Charlemagne de Marie Canet

Palestine, prénom Charlemagne : meshugga land


Les Presses du réel, 2017

Description

4ème de couverture:

Né a Brooklyn en 1947 sous le nom de Chaïm Moshe Palestine, Charlemagne Palestine rejoint enfant la chorale juive de Stanley Sapir pour diminuer les effets de son bégaiement par le chant. Elevé dans une famille originaire d Odessa, il est partagé entre une éducation spirituelle traditionnelle et son gout pour toutes les formes artistiques expérimentales. Sa pratique du chant, du carillon, de l'orgue puis du piano, lui permet de développer, dès les années 1970, une relation physique et vibratoire à l'espace. Ses expériences performatives opèrent par l'activation des lieux, des machines et organismes avec lesquels il dialogue. Cet état de mise en transe de son corps et de celui des autres (peluches, machines, audience) participe de la construction d'une communauté événementielle.

« Meshugga » est un terme yiddish revendiqué par Charlemagne Palestine pour qualifier la démarche et l'esthétique de son travail. Il fait référence aux expositions récentes de l'artiste (en 2015 à la Kunsthalle de Vienne, en 2016 au Witte de With) dont les titres, Gesammttkkunnstt Meshuggahh Laandtttt, judaisent l'idée d'oeuvre d'art totale wagnérienne. La répétition de lettres, qui rend difficile l'articulation déjà complexe du titre, est un strumming en soit, une frappe de la langue.

La dernière publication

Minimal/ Maximal avec Charlemagne Palestine et Mario Batkovic
59 min
Continent Musiques
LE 17/06/2017

Art maximal avec l'accordéoniste bosniaque Mario Batkovic pour son album radicalement solo en dialogue avec l’artiste et compositeur américain iconoclaste...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.