LE DIRECT
Dominique Lanni, Paul Morand explorateur des mondes noirs, Presses de l'Université Paris-Sorbonne, 2014.

Paul Morand explorateur des mondes noirs


Presses de l'Université Paris-Sorbonne, 2014

Description

En toutes lettres

En décembre 1927, alors qu'il séjourne en Haïti en compagnie de son épouse, Paul Morand se lie d'amitié avec quelques-uns des membres de la toute jeune Revue indigène. À ses directeurs qui lui demandent de bien vouloir rédiger une contribution pour l'insérer dans leur livraison à venir, Morand signe un texte intitulé « Ce que je pense de La Revue indigène », dans lequel, après avoir souligné les qualités et lacunes de la revue, il évoque l'oeuvre pour laquelle il a effectué tout exprès ce second voyage aux Antilles et écrit : « Depuis un an, j'étudie votre race. Je publierai sous le titre de Magie noire une série de petits tableaux qui seront comme des projections lumineuses, sous différents angles, d'un problème central. Certains de ces tableaux vous amuseront, d'autres vous déplairont Avant de juger, attendez d'avoir lu tout le livre : je crois que ma grande sympathie pour les noirs s'y verra avec évidence ; avant la plupart des Blancs, j'aurai cherché à dégager le génie de la race noire et à l'expliquer en France avec impartialité. » Ce Paul Morand-là est-il bien celui que l'on connaît ? L'auteur de « De l'air ! De l'air ! », de France-la-Doulce et du Journal inutile ?

Cette monographie vise à revenir sur la période nègre de Morand, à appréhender les sources de sa puissante fascination pour les Noirs avant que la magie ne cesse d'opérer et que ne restent plus de cette époque des textes célébrant une envoûtante beauté et témoignant d'une volonté de percer d'insondables mystères.

Ethnologue et anthropologue de formation, docteur en langue et littérature françaises de l'université Paris-Sorbonne, Dominique Lanni est maître de conférences à l'université de Malte. Après plusieurs livres et de nombreux sur la culture et les voyages de l'Âge classique, ses recherches actuelles portent sur Paul Morand et sur les écrivains-diplomates du dernier « grand siècle des voyages » : Paul Claudel, Saint-John Perse, Jean Giraudoux et Romain Gary.

- 4e de couverture -

L'oeuvre de Dominique Lanni

Dominique Lanni, Paul Morand explorateur des mondes noirs, Presses de l'Université Paris-Sorbonne, 2014.

Paul Morand explorateur des mondes noirsDominique LanniPresses de l'Université Paris-Sorbonne, 2014

Les dernières publications sur Dominique Lanni

Paul Morand (4/4) : Anthropologue ambigu
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 08/12/2016

Le sport et les voyages constituèrent deux passions de Paul Morand qui en fit aussi les thématiques de nombre de ses écrits. C'est de la représentation...

image par défaut
4 min

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close