LE DIRECT

Paysans et seigneurs au Moyen Âge VIIIe-XVe siècles


Armand Colin, 2017

Description

Cet ouvrage présente les relations entre maîtres du sol et producteurs sur la longue période qui s’étend de l’époque carolingienne aux grandes révoltes paysannes des XIVe et XVesiècles.
La conjoncture d’augmentation des ressources disponibles et d’accroissement de la richesse générale de la société occidentale repose en partie sur l’édification de structures originales d’organisation de la production et de contrôle des travailleurs que l’on résume sous le vocable de seigneurie ou de régime seigneurial. Ces structures, fortement coercitives, n’empêchent pas, au contraire, une société paysanne originale de se développer et de s’enrichir, certes lentement, mais réellement.
À partir du XIIIe siècle, toutefois, les tensions s’accroissent. L’importante baisse des revenus des seigneurs constitue l’un des éléments essentiels de la crise des XIVe et XVe siècles. La conséquence en est, dans de nombreuses régions, un phénomène de dépossession des paysanneries dont l’accès à la propriété du sol devient de plus en plus difficile. L’ouvrage présente, en examinant les statuts des hommes, l’organisation du travail, les hiérarchies sociales, l’histoire de cet enrichissement général du monde occidental ainsi que celle de la crise qui clôt le Moyen Âge. (présentation de l'éditeur)

L'oeuvre de Laurent Feller

Les dernières publications sur Laurent Feller

Histoire de la faim (1/4) : Qu’est-ce qu’une crise alimentaire ? Du Moyen Âge au XIXe, le renouvellement des recherches
53 min
La Fabrique de l'Histoire
LE 02/04/2018
Cette semaine nous vous proposons une série d'émissions sur l'histoire de la faim. Ce matin deux historiens nous parlent des crises frumentaires du Moyen...
image par défaut
1h
image par défaut
53 min
image par défaut
58 min
À venir dans ... secondes ...par......