LE DIRECT
.

Penser et gérer la diversité en société : regards sur l'Afrique


Sous la direction de Thierry Vircoulon
L'Harmattan, Paris, 2013

Description

A travers des études focalisées sur plusieurs pays d'Afrique noire anglophone (Kenya, Ouganda, Nigéria, Afrique du Sud), les contributeurs dressent un état des lieux du multiculturalisme et des relations interethniques au sein de ces nations constellées de minorités linguistiques, culturelles et religieuses.

Dans nos sociétés postmodernes, la diversité est devenue la principale grille de lecture sociologique, en même temps qu'un enjeu politique de premier plan. La diversité en société peut être pensée à travers différentes catégories : la politique, la religion, le genre, l'orientation sexuelle, l'âge, le handicap physique ou psychique, etc.

Le présent ouvrage propose de concentrer l'analyse sur l'Afrique, tout en conservant un contrepoint européen afin de mettre en évidence les variations géographiques du concept. Les chercheurs qui ont contribué à cet ouvrage apportent des clefs de lecture et de compréhension du concept même de diversité ethnique (dans la première partie intitulée « Penser la diversité : réflexions critiques »), s'interrogent sur les politiques visant la diversité mise en place dans divers pays anglophones d'Afrique (au Nigeria, au Kenya, en Ouganda et en Afrique du Sud, dans une deuxième partie, « Diversités africaines ») et donnent un éclairage toujours lié au monde anglophone, mais européen cette fois-ci, en étudiant la diversité des cartes d'identité en Grande-Bretagne (dans la troisième et dernière partie « Un contrepoint européen »).

La diversité des aires géographiques et objets d'études de ces contributions plaide en faveur d'une « approche diverse de la diversité ».

La dernière publication sur Penser et gérer la diversité en société : regards sur l'Afrique

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......