LE DIRECT
Pessoa, le passeur métaphysique

Pessoa, le passeur métaphysique


Seuil, 2006

Description

La poésie de Pessoa (1888-1935) se présente sous les auspices d’une figure mystérieusement ordonnée à quatre noms : Alberto Caeiro, le maître, Fernando Pessoa-en-personne, Ricardo Reis et Álvaro de Campos, les disciples – ces poètes ne sont pas des pseudonymes de l’auteur, mais quatre « hétéronymes », selon la désignation inventée par Pessoa.

C’est une crise de la philosophie, vécue par Pessoa avec angoisse, qui est à l’origine de ces naissances multiples du poète. Dès lors s’impose la tâche de séparer la poésie de la métaphysique, tandis que le poème ne renonce pas à former une pensée de l’être par d’autres voies. Ce vaste projet d’une ontologie où le poème prend en charge certaines des tâches de la philosophie défaillante se distribue sur les figures du Gardeur (Caeiro), du Fictionneur (Pessoa orthonyme), de l’Effaceur des dieux (Reis) et du Veilleur (Campos).

Le souhait de ce livre est de montrer en quel sens Pessoa fut le Passeur métaphysique de ce siècle.

Judith Balso a enseigné la philosophie au Collège international de philosophie et à l’European Graduate School.

L'oeuvre de Judith Balso

La dernière publication sur Judith Balso

Fernando Pessoa (3/4) : Le Portugal et la Lisbonne de Pessoa
59 min
La Compagnie des auteurs
LE 06/06/2018

Demeuré complètement inconnu de son vivant, Fernando Pessoa est devenu peu à peu un mythe. Célébré partout dans Lisbonne et au Portugal, il est aujourd’hui...

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close