LE DIRECT
.

Philosophie, mythologie et pseudo-science: Wittgenstein lecteur de Freud


Eclat, 2015

Description

«Je me suis souvent demandé comment il était possible que Wittgenstein, qui, pour des raisons qui lui sont propres, considère, lui aussi, 'l'hypothèse' de l'inconscient comme n'étant en réalité rien de plus qu'une façon de parler qui crée davantage de difficultés philosophiques qu'elle ne résout de problèmes scientifiques, pouvait bénéficier d'une telle indulgence auprès des adeptes de la cause freudienne.»

«En rassemblant la plupart des remarques de Wittgenstein sur Freud, de nombreux passages caractéristiques de Freud lui-même et une bonne part de citations de la littérature secondaire sur le sujet, Bouveresse a rendu un fier service à ceux qui s'intéressent à l'oeuvre de Wittgenstein.» (Ray Monk, Nature).

Les dernières publications sur Jacques Bouveresse

Autour de 1914, nouvelles figures de la pensée : sciences, arts, lettres (6/8) : Le langage, la logique et la philosophie
59 min
Les Cours du Collège de France
LE 15/01/2018
Pourquoi la quête d’une langue universelle et celle d’une langue logique ? Pourquoi créer une langue internationale neutre à la fin du XIXe siècle ? Le...
A voix nue - Jacques Bouveresse : Vertus et nécessité de la satire (1ère diffusion : 11/02/2000)
28 min
image par défaut
image par défaut
49 min
image par défaut
59 min
image par défaut
29 min
image par défaut
1h
image par défaut
1h
image par défaut
29 min

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close