LE DIRECT

Poèmes à Lou, précédé d'Il y a - Page 3


Poésie Gallimard, 1969

Description

« Jouant de tous les registres, depuis les mètres traditionnels jusqu'au poème figuré, jamais Apollinaire n'a montré dans son expression une telle audace et une telle invention.
Ni dans son inspiration.
Amant persuadé que
Le vice n'entre pas dans les amours sublimes
il chante la joie et la douleur des corps sans oublier que "le corps ne va pas sans l'âme", à la fois rêvant d'un inacessible absolu et acceptant les partages les plus dérisoires.
Soldat vivant au jour le jour les misères des premières lignes, il a le courage de contempler l'insolite beauté que suscite la guerre, et de la dire.
Mais dans la magnificence de l'amour comme dans l'émerveillement qu'il ressent, artilleur, sur la ligne de feu, il reste, proche de nous, l'homme qui sait sa faiblesse et le prix de l'attente :
Je donne à mon espoir tout l'avenir qui tremble comme une petite lueur au loin dans la forêt. »
Michel Décaudin

(présentation de l'éditeur)

Les oeuvres de Guillaume Apollinaire

Pléiade Apollinaire

Oeuvres en prose complètes Tome IIIGuillaume ApollinaireGallimard/ Bibliothèque de la Pléiade, 1993

Les dernières publications sur Guillaume Apollinaire

image par défaut
59 min
image par défaut
59 min
image par défaut
59 min
image par défaut
6 min
image par défaut
4 min
image par défaut
59 min
image par défaut
3 min
image par défaut
35 min
image par défaut
35 min
image par défaut
29 min
image par défaut
35 min
image par défaut

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.