LE DIRECT
Poétique de la Relation

Poétique de la Relation


Gallimard, 1990

Description

«Esthétique de la terre ? Dans la poussière famélique des Afriques ? Dans la boue des Asies inondées ? Dans les épidémies, les exploitations occultées, les mouches bombillant sur les peaux en squelette des enfants ? Dans le silence glacé des Andes ? Dans les pluies déracinant les favelas et les bidonvilles ? Dans la pierraille et la broussaille des bantoustans ? Dans les fleurs autour du cou, et les ukulélés ? Dans les baraques de fange couronnant les mines d'or ? Dans les égouttoirs des villes ? Dans le vent aborigène ravagé ? Dans les quartiers réservés ? Dans l'ivresse des consommations aveugles ? Dans l'étau ? La cabane ? La nuit sans lumignon ?

Oui. Mais esthétique du bouleversement et de l'intrusion. Trouver des équivalents de fièvre pour l'idée "environnement" (que pour ma part je nomme entour), pour l'idée "écologie", qui paraissent si oiseuses dans ces paysages de la désolation. Imaginer des forces de boucan et de doux-sirop pour l'idée de l'amour de la terre, qui est si dérisoire ou qui fonde souvent des intolérances si sectaires.»

Édouard Glissant.

Les dernières publications sur Edouard Glissant

Édouard Glissant et la notion de créolisation
"La terre, le feu, l’eau et les vents"
1h57
Édouard Glissant : "La beauté du monde est à pister"
Comprendre le "Tout-monde" d'Édouard Glissant

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close