LE DIRECT
visuel couv.

Quinze rounds


Flammarion, 2016

Description

« J'ai passé ma vie sur la route. Tout seul. Avec la blonde. Avec mes fils, avec la musique, avec mes filles. Des milliers et des milliers de kilomètres. Coureur de savanes, enjambeur d'océans. T'as trop couru, t'as le souffle court. Les hanches, ça va toujours. Même si elles servent plus à grand-chose, elles ont le tempo pour écrire. Voilà ce que je ramène. Quinze rounds. Celui qui clôt. Qui ferme le rideau. »

De l'enfance aux frasques de la jeunesse, des premiers rôles aux succès qui ont jalonné sa carrière, de la découverte de l'Afrique à la passion de l'écriture. Richard Bohringer se raconte dans ce récit au style enfiévré, au rythme syncopé. Tour à tour fulgurant et émouvant, entre coups de blues et coups de cœur, Quinze rounds est un combat qui se livre sous nos yeux en même temps qu'une déclaration d'amour à la vie.

Les oeuvres de Richard Bohringer

Les dernières publications sur Richard Bohringer

Richard Bohringer (5/5) : Le marin de la route
30 min
A voix nue
LE 27/04/2018

"Ma vie, je l’ai brûlée souvent. Elle m’a cramé. Mais la lumière reste allumée jour et nuit au fond du couloir. Romanesque solitaire, taché de partout,...

Richard Bohringer (4/5) : Acteur animal
30 min
A voix nue
LE 26/04/2018

"Ma vie, je l’ai brûlée souvent. Elle m’a cramé. Mais la lumière reste allumée jour et nuit au fond du couloir. Romanesque solitaire, taché de partout,...

Richard Bohringer (3/5) : Une écriture qui swingue
30 min
A voix nue
LE 25/04/2018

"Ma vie, je l’ai brûlée souvent. Elle m’a cramé. Mais la lumière reste allumée jour et nuit au fond du couloir. Romanesque solitaire, taché de partout,...

Richard Bohringer (2/5) : Une âme qui se consume
30 min
A voix nue
LE 24/04/2018

"Ma vie, je l’ai brûlée souvent. Elle m’a cramé. Mais la lumière reste allumée jour et nuit au fond du couloir. Romanesque solitaire, taché de partout,...

Richard Bohringer (1/5) : Une âme buissonnière
30 min
A voix nue
LE 23/04/2018

"Ma vie, je l’ai brûlée souvent. Elle m’a cramé. Mais la lumière reste allumée jour et nuit au fond du couloir. Romanesque solitaire, taché de partout,...

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close