LE DIRECT
.

Race, cultures, identités : une approche féministe et postcoloniale


PUF, 2015

Description

La race fut longtemps appréhendée dans un sens biologique, approche qui constitua l'une des formes les plus puissantes de l'idéologie raciste. À la suite de la disqualification scientifique et politique de ces catégorisations biologiques, le racisme fut relégué au rang de simple préjugé. Or, qu'en est-il de la production continuée de la race à l'ère prétendument « post-raciale » ?

En mêlant une approche féministe, attentive à une compréhension des rapports sociaux de sexe, et une approche postcoloniale, l'ouvrage analyse les conditions historiques et épistémologiques de la production de la race dans des sociétés qui se sont constituées - politiquement et économiquement - sur l'esclavage et la colonisation. Il montre que le racisme n'a pas disparu et a pris, au gré du renouvellement des formes de l'économie mondialisée, une nouvelle configuration qui oblige à nous interroger sur la supposée opposition entre un racisme biologique et un racisme dit culturel, qui aurait entériné l'inexistence des races biologiques, mais selon lequel il y aurait des différences culturelles irréductibles entre les peuples.

Les dernières publications sur Hourya Bentouhami

Peut-on être à la fois d'ici et d'ailleurs ?
39 min
Peut-on être à la fois d'ici et d'ailleurs ?
Du Grain à moudre
LE 25/10/2018

« Je ne suis pas 50% arménien, 50% français. Je suis 100% les deux.» Comme Charles Aznavour, disparu le 1e octobre, nombreux sont ceux qui revendiquent...

Demain, les savoirs (4/4) : Faut-il subir son identité ?
54 min
Demain, les savoirs (4/4) : Faut-il subir son identité ?
Les Chemins de la philosophie
LE 02/06/2016

Être obligé de faire de "peaux noires, masques blancs", de s'excuser d'être qui l'on est, de venir d'où l'on vient, sont des attitudes que les études postcoloniales...

À venir dansDans    secondess