LE DIRECT
Récits d'une Syrie oubliée : sortir la mémoire des prisons

Récits d'une Syrie oubliée : sortir la mémoire des prisons


Les prairies ordinaires, 2015

Description

Les prairies ordinaires

Traversées

Dans l'urgence de documenter la révolution syrienne s'est exprimé le désir de libérer les mémoires et de briser le monopole de la vérité instauré par les Assad depuis 1970. Ce régime despotique, qui a envahi le moindre recoin de la sphère publique et impose une censure paranoïaque sur les expressions critiques ou dissidentes, a tout fait pour transformer la Syrie en une terre d'oubli. Yassin Al Haj Saleh, jeune militant communiste, est emprisonné en 1979. Il n'en sortira que 16 ans plus tard. Il livre ici un témoignage unique sur sa société, sur les transformations que la détention a lentement opérées en lui, sur les relations entre détenus de différentes obédiences politiques et le devenir contrasté des prisonniers après leur libération. Il révèle ainsi toute une culture politique syrienne, l'ordinaire de la dictature et la force de résistance de ses victimes. La prison a fait de l'auteur un écrivain et un observateur lucide de la société syrienne, en le poussant à acquérir une salvatrice culture autodidacte. Son expérience de la clandestinité et de l'exil, relatée dans deux textes inédits qui prolongent le récit initial, font entrevoir la difficulté, pour lui et les autres militants démocrates syriens, d'une lutte menée sur plusieurs fronts : contre le régime des Assad, contre le jihadisme et contre l'oubli.

Les dernières publications

Syrie, Colombie, quand l'état devient assassin (1/4) : Syrie, la grande prison
55 min
Terreur d'Etat (1/4) : Syrie, la grande prison
55 min
LSD, La série documentaire
LE 05/12/2016

La machine à tuer des prisons de Bachar el Assad.

Que reste-t-il du printemps syrien ?
41 min
Du Grain à moudre
LE 11/03/2016

Dans le cadre de la journée spéciale sur France Culture : ''Syrie : un conflit qui change le monde''

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.