LE DIRECT
Romans

Romans - Page 4


Paris, Gallimard, 2018

Description

Franz Kafka

Romans

La littérature doit beaucoup aux testaments trahis. La plus grande partie de l'œuvre de Kafka, par exemple. Histoire connue. Franz Kafka demande à son ami Max Brod de détruire – vernichten, dit-il, «anéantir» – après sa mort les papiers inédits qu'il laisse derrière lui, ses manuscrits littéraires aussi bien que ses écrits personnels, journaux et lettres. Brod refuse d'obtempérer. Sa trahison, si c'en est une, est double. Il ne se contente pas de conserver les inédits : il les fait paraître. Aux romans et récits s'ajoutent bientôt, dans des versions d'abord édulcorées, les écrits intimes. Quant aux éditions françaises réunissant plusieurs textes, elles ne respecteront pas les recueils organisés et publiés par Kafka, mais mêleront – nouvelle trahison – récits publiés et écrits posthumes. 

Sur le résultat les avis divergent. Certains lecteurs en ont plusieurs. Un expert en testaments trahis comme Milan Kundera situe Kafka au sommet de son panthéon personnel et, au sommet du sommet, place les romans, tous trois sauvés par Brod. Pourtant, Brod lui paraît coupable : divulguer ce qu'un écrivain a souhaité voir détruire, c'est «le même acte de viol que censurer ce qu'il a décidé de garder». Quant au fait de mêler posthumes et ouvrages publiés par Kafka, cela produit, selon Kundera toujours, «un flot informe comme seule l'eau peut l'être, l'eau qui coule et entraîne avec elle bon et mauvais, achevé et non achevé, fort et faible, esquisse et œuvre». 

Sans renoncer à aucune œuvre ni à aucune esquisse – Brod fut peut-être un traître, mais sa trahison était à coup sûr nécessaire –, la présente édition adopte une disposition plus fidèle à l'histoire de la découverte de l'œuvre de Kafka. Elle propose, en ouverture, l'intégralité des textes publiés par lui, ici restaurés dans la forme (recueil, petit livre ou publication dans la presse) qu' il a voulue pour eux. Puis viennent ses récits et fragments narratifs posthumes : ceux que l'on trouve dans ses Journaux, qui servaient aussi de laboratoire littéraire, et ceux des liasses ou des cahiers dans lesquels il composait la plupart de ses récits. 
L'ensemble est retraduit. Les conditions d'une redécouverte sont réunies.

Collection Bibliothèque de la Pléiade (n° 282), Gallimard

1088 pages, 105 x 170 mm, relié peau

Parution : 11-10-2018

Les oeuvres de Franz Kafka

Le TerrierFranz KafkaGallimard, 2018

Journal

JournalFranz KafkaLe Livre de poche, 2012

Les dernières publications sur Franz Kafka

image par défaut
53 min
Kafka : le procès
53 min
Les Chemins de la philosophie
LE 16/12/2015

De quoi Joseph K est-il coupable? De la même chose que vous: d'être indécis, volage, inconstant, borné parfois. Si la simple humanité suffit à justifier...

image par défaut
54 min
image par défaut
image par défaut
6 min
image par défaut
53 min
image par défaut
image par défaut
4 min
image par défaut
24 min
image par défaut
5 min
image par défaut
1h24
image par défaut
1h
image par défaut
1h
image par défaut
1h

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.