LE DIRECT
Coffret Roy Andersson

Roy Andersson


Potemkine, 2016

Description

En une poignée de films, le suédois Roy Andersson s’est imposé comme l’inventeur d’une esthétique très atypique. Ce coffret réunit ses 4 principales œuvres : la Trilogie des vivants, ainsi que son premier long métrage – A Swedish love Story, œuvre de jeunesse réalisée 30 ans plus tôt. Ce bijou mélancolique et d’une délicatesse absolue témoigne de l’étonnant parcours d’un homme qui, abattu par l’échec de son second film (Giliap, 1975) rompt avec le cinéma et se consacre à la publicité durant les 25 années suivantes ! Réalisant une carrière magistrale (plus de 300 spots et de multiples prix) il fonde en 1981 le Studio 24 qui lui servira de laboratoire pour affûter un style aux antipodes du naturalisme. Il fait son grand retour au cinéma en 2000, avec Chansons du Deuxième étage, Prix du jury au Festival de Cannes. Mêlant poésie, burlesque et humour noir, Roy Andersson est devenu en 3 films le maître incontesté des tragi-comédies surréalistes, conçues en forme de saynètes sur l'absurdité de notre mode de vie moderne, tableaux vivants réalisés en studio, d’une précision et d’une drôlerie uniques.

DVD 1 : A Swedish Love Story (Suède – 1969 – 115 min)

Berlinale, 1970, Prix de la Critique, Meilleur film

Trilogie des vivants :

DVD 2 : Chansons du deuxième étage (Suède/Danemark/Norvège – 2000 – 96 min)

Prix du jury, 53e Festival de Cannes

DVD 3 : Nous, les vivants (France/Suède/Allemagne/Japon/Danemark/Norvège – 2007 – 94 min)

DVD 4 : Un Pigeon perché sur une branche philosophait sur l’existence (Suède/Norvège/Allemagne/France – 2014 – 101 min)

Lion d’or, Festival de Venise 2014

L'oeuvre de Roy Andersson

La dernière publication sur Roy Andersson

La caméra dans la plaie
1h
La caméra dans la plaie
Plan large
LE 26/11/2016

Des figures très politiques aux corps poétiques, pour ne pas dire engagés, avec des maîtres du genre : Costa-Gavras et Brillante Mendoza. Le premier sort...

À venir dansDans    secondess