LE DIRECT
Santé publique vol. 29/4. Les accidents d’exposition au sang chez les étudiants en médecine de Casablanca (Maroc)

Santé publique vol. 29/4. Les accidents d’exposition au sang chez les étudiants en médecine de Casablanca (Maroc) : analyse des connaissances et pratiques


S.F.S.P., 2017

Description

Objectif : Les accidents d’exposition au sang constituent un risque important de transmission des virus véhiculés par le sang aux étudiants en médecine. L’objectif de cette étude était d’évaluer les connaissances et les pratiques des étudiants en médecine de Casablanca en ce qui concerne le respect des mesures préventives des AES et leurs conduites après la survenue d’un accident.

Méthodes : Une étude transversale a été réalisée en 2015 au CHU Ibn Rochd de Casablanca à l’aide d’un échantillonnage en grappe stratifié. Les données de cette étude ont été recueillies par le biais d’un questionnaire anonyme auto-administré.

Résultats : La moyenne d’âge était de 22,38 ans (ET = 1,69) avec une prédominance féminine (56,0 %). Environ 17,5 % des étudiants étaient victimes d’au moins un AES, et seulement 38,3 % connaissaient les précautions standards indispensables pour prévenir ces accidents. La survenue des AES était significativement associée au recapuchonnage des aiguilles (p = 0,002) et à la méconnaissance des précautions standards (p = 0,028).

Conclusion : Ces résultats montrent l’insuffisance des connaissances et le non-respect des mesures de protection des accidents d’exposition au sang, incitant à mettre en place des actions de sensibilisation et de formation auprès des étudiants hospitaliers.

La dernière publication sur les mêmes auteurs

Lutte contre le sida au Maroc : un financement en danger
54 min
Grand Reportage
LE 04/10/2019

Le Maroc a été le premier pays du Maghreb à signer en 2003 un partenariat avec le Fonds Mondial de lutte contre le sida. Depuis, le pays a bénéficié de...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.