LE DIRECT

Se dire psychanalyste et croire éventuellement qu'on l'est


Liber, 2018

Description

Je tiens que c’est toujours par hasard que le point de jonction de la langue et du monde se trouve. Certains, pour s’y aider, louent un divan. Comme tout le monde, ils se demandent : « Que vais-je faire de ma vie ? » Longtemps ils ne savent pas. Et soudain, c’est l’illumination : « Psychanalyste ! Je ne vois que psychanalyste pour m’en sortir ! » Alors ils revêtent l’armure, ils prennent la pose, ils s’inventent psychanalyste et finissent presque par croire que c’est vrai. Presque. Quelques garants, quelques grands référents les y aideront. Alors ils passent à l’acte et adressent leur prière à la cantonade : « Je vous en prie, venez, parlez-moi, et payez-moi ! »
(présentation de l'éditeur)

La dernière publication sur Michael Larivière

Prenez place sur le divan
5 min
Le Journal de la philo
LE 27/09/2018

Mais que peut-il bien se passer dans la tête d’un psychanalyste ?

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close