LE DIRECT

Séraphine : de la peinture à la folie


Albin Michel, 2008

Description

Qui se souvient de Séraphine Louis, dite Séraphine de Senlis, née en 1864 et morte de faim, sous l'Occupation, à l'asile psychiatrique de Clermont-de-l'Oise, en 1942 ? Qui se souvient de cette vie cachée, de ce destin prodigieux qui fit d'une humble femme de ménage un des plus grands peintres hallucinés du XXe siècle, cloîtré dans sa misérable cellule, luttant contre la faim et la tyrannie de ses délires ? Alain Vircondelet livre ici un récit fort et bouleversant. L'épopée intime d'une autre Camille Claudel emportée dans la tourmente de l'Histoire et de la folie. (4ème de couverture) (date de publication : 1er octobre 2008)

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.