LE DIRECT
Séverine, l'insurgée, de Paul Couturiau

Séverine, l'insurgée


Editions du Rocher, 2001

Description

Née à Paris en 1855, Caroline Rémy se lance dans le journalisme en 1883 sous le nom de Séverine, après avoir été " le " secrétaire de Jules Vallès. Avec lui, elle fonde Le Cri du Peuple, journal ouvert à toutes les écoles de la Sociale. Ecrivant ensuite pour une dizaine de quotidiens, sans se soucier de leur couleur politique, du Gaulois à L'Intransigeant, du Figaro à L'Humanité, Séverine s'imposera comme la plus grande journaliste de son époque. Première femme à pratiquer le reportage, Séverine descend dans les mines au lendemain d'un coup de grisou, visite les décombres de l'Opéra Comique, puis ceux du Bazar de la Charité, pour traquer les responsables de ces tragédies. Elle est de tous les combats, défendant les anarchistes, prenant la parole pour Dreyfus aux côtés de Zola et de Jaurès. Participant à la fondation de la Ligue des Droits de l'Homme comme à celle du prix Fémina, elle lutte pour la cause des femmes et contre toute forme de violence et d'intolérance. Elle est aussi l'une des rares voix à s'être élevée contre l'antisémitisme en ce début de siècle. Jusqu'à sa mort en 1929, Séverine ne cesse ainsi de témoigner et de se battre pour faire passer un message qu'elle n'a jamais trahi : " Avec les pauvres, toujours - malgré leurs erreurs, malgré leurs fautes... malgré leurs crimes ! "

L'oeuvre de Paul Couturiau

Séverine, l'insurgée, de Paul Couturiau

Séverine, l'insurgéePaul CouturiauEditions du Rocher, 2001

La dernière publication sur Paul Couturiau

Séverine, une journaliste debout (1855 -1929)
59 min
Une vie, une oeuvre
LE 27/04/2019

Esprit indépendant, féministe et libertaire, Séverine fut l'une des premières journalistes de France à vivre de sa plume. Portrait d'une femme qui s'est...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.