LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

Statues égyptiennes et kouchites démembrées et reconstituées : hommage à Charles Bonnet


Sous la direction de Dominique Valbelle et Jean-Michel Yoyotte
Presses de l'Université Paris-Sorbonne, 2011
Description

Dès l’Antiquité, des statues de rois, de dieux ou de particuliers ont été brisées, en Égypte et au Soudan, pour de multiples raisons. Elles gardaient une valeur sacrée pour les prêtres chargés de leur entretien qui en ont souvent recueilli des fragments dans des cachettes. Des spécialistes s'efforcent de reconstituer ces oeuvres. Contributions sur ces travaux en hommage à l'égyptologue.

Dès l'Antiquité, bien des statues de rois, de dieux ou de particuliers ont été brisées, en Égypte et au Soudan, pour de multiples raisons : accidents, guerres, rivalités dynastiques, proscriptions. Mais elles gardaient une valeur sacrée pour les prêtres chargés de leur entretien, qui en ont souvent recueilli les fragments dans des cachettes à l'intérieur du périmètre des domaines divins, comme celles du Gebel Barkal ou de Doukki Gel. D'autres statues ont été dérobées peu de temps après leur sculpture pour être placées dans des cadres différents de ceux pour lesquels elles avaient été conçues. C'est le sort qu'ont connues les effigies de souverains et de particuliers de la XVIIe dynastie découvertes dans les sanctuaires et les tumuli de Kerma, mais initialement destinées à divers sites de Haute et Moyenne Égypte. D'autres enfin ont connu des restaurations antiques ou modernes.

Plusieurs spécialistes internationaux s'efforcent de reconstituer certains de ces chefs d'oeuvre, à partir de fragments parfois dispersés aux quatre coins du monde. Ainsi le temple de millions d'années d'Amenhotep III, sur la rive occidentale thébaine, est le théâtre d'un chantier «pharaonique» voué à la reconstitution d'un programme statuaire unique dans l'histoire de l'art égyptien.

Les dernières publications sur Statues égyptiennes et kouchites démembrées et reconstituées : hommage à Charles Bonnet
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......