LE DIRECT

Sur le droit de mentir suivi de Théorie et pratique - Page 3


éditions du Cerf, 2019

Description

Nouvelle traduction et commentaire détaillé par Éric Bories et Stéphane Robilliard

Mentir peut-il devenir un droit ? Nos principes ont-ils une valeur pratique ? Que signifie avoir des droits ? Quelle justice peut-on attendre des rapports sociaux ? Les deux textes dont nous proposons une traduction rajeunie et une explication détaillée révèlent un Kant en débat avec ses contemporains et en phase avec l’aspiration républicaine née de la Révolution française. Un penseur moins préoccupé de théorie pure qu’attentif à montrer comment, en morale comme en politique, on ne peut affronter le cynisme ou l’opportunisme que si l’on a soigneusement instruit les valeurs qu’on entend maintenir. Sa réflexion rejoint l’individu engagé dans un choix moral compliqué, ou hésitant sur ses motivations pratiques, confronté à l’inégalité sociale ou inquiet du destin de l’humanité.

En nous proposant une esquisse philosophique, c’est à-dire problématique, de ce que serait une vie juste, Kant nous invite à penser l’idéal social dont nous avons besoin.
(Présentation de l'éditeur)

Les oeuvres des mêmes auteurs Emmanuel Kant

Critique de la faculté de jugerEmmanuel KantFlammarion, collection GF, 2015

Les dernières publications sur les mêmes auteurs

image par défaut
53 min
image par défaut
54 min
image par défaut
59 min
image par défaut
59 min
image par défaut
1h01
image par défaut
57 min
image par défaut
59 min
image par défaut
59 min

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close