LE DIRECT

Tacet #4


Sous la direction de Matthieu Saladin
Haute Ecole des Arts du Rhin, 2015

Description

SOMMAIRE

INTRODUCTION

Matthieu Saladin, Écouter l’utopie, c’est tendre une oreille impossible

• FLUX •

Prélude

Cornelius Cardew, L’histoire d’Agatha

J. G. Ballard, Le débruiteur

Schizophonie et non-lieu

Francois Bonnet, Le non-lieu acousmatique

pali meursault, Phonographie et lieux communs

Em’kal Eyongapka & Amal Alhaag, Là où l’eau est le patron, le son doit obéir

Île et enclave

Scott Gleason, L’utopie musicale à l’École de Princeton, avant et après son tournant

Andy McGraw, Atmosphères utopiques. Récit ethnographique sur la pratique musicale au sein de la Richmond City Jail

Utopies critiques

Henry Flynt, La signification de ma musique hillbilly et blues d'avant-garde

Christophe Levaux, Henry Flynt et la réinvention des racines culturelles

Francis Heery, Sound Plasma, oto-utopie d’Horatio Radulescu

Effets

Jonathan Sterne, De la voix des morts au golem algorithmique : utopies et dystopies dans les technologies sonores

Filipe Barros Beltrão & Andrew Gray, Les utopies sonores d’un espace de science-fiction. Le silence et la musique dans Gravity

Pascal Broccolichi, Lexicon

• INFLUX •

Thibault Walter, Mise en branle et cosmologisation du son chez Zbigniew Karkowski et Michael Gendreau

Anne Zeitz, Moments d’(in)attention. De la temporalité suspendue chez Max Neuhaus

Loïc Bertrand, Bruit blanc. Constitution d’un objet musical

Henry Flynt, Les musiques du monde en tant que langage : phases d’analyse interculturelles des musiques grand public

Luc Ferrari, Correspondance avec Pierre Schaeffer (3 lettres)

• REFLUX •

Xavier Hug, sur la collection Rip on/off

G Douglas Barrett, sur URXX Nos. 1–9, de Ultra-red

IL Y A 4 MOIS - 1

Tout le monde échoue ; l’ensemble de notre expérience se trouve sur ce versant de la perfection. L’échec existe dans la mesure où il y a des objectifs ; la Nature, elle, n’a pas d’objectifs et ne peut par conséquent faillir. Les humains ont des objectifs et c’est pourquoi ils échouent. Souvent les configurations merveilleuses produites par l’échec révèlent la médiocrité des objectifs. Bien sûr, nous devons faire tout notre possible pour réussir, sinon nous ne pourrions pas véritablement échouer. Si Buster Keaton n’essayait pas vraiment de construire sa maison, il n’y aurait rien de drôle lorsqu’elle s’écroule sur lui.

Cornelius Cardew

IL Y A 4 MOIS

Everyone is failing; our entire experience is this side of perfection. Failure exists in relation to goals; Nature has no goals and so can’t fail. Humans have goals and so they have to fail. Often the wonderful configurations produced by failure reveal the pettiness of the goals. Of course we have to go on striving for success, otherwise we could not genuinely fail. If Buster Keaton wasn’t genuinely trying to put up his house it wouldn’t be funny when it falls down on him.

Cornelius Cardew

IL Y A 4 MOIS

Il n’y a pas d’oreille absolue, le problème c’est d’avoir une oreille impossible – rendre audibles des forces qui ne sont pas audibles en elles-mêmes.

Gilles Deleuze

IL Y A 4 MOIS - 2

There is no absolute ear; the problem is to have an impossible one—

making audible forces that are not audible in themselves.

Gilles Deleuze

L'oeuvre de

bibliography

Tacet #4Matthieu SaladinHaute Ecole des Arts du Rhin, 2015

La dernière publication sur Matthieu Saladin

Les sonorités de Shakespeare + Tacet n°4
59 min
Les sonorités de Shakespeare + Tacet n°4
SuperSonic
LE 09/04/2016

Le grand William est ici célébré par la voix de Daniel Deshays et Michel Maurer. Shakespeare régulièrement adapté, au cinéma, au théâtre, à la radio dans...

À venir dansDans    secondess