LE DIRECT
American Mary (2012), de Jen et Sylvia Soska (d.r.)

Torture porn : l'horreur postmoderne


Rouge profond, 2016

Description

Le torture porn désigne depuis les années 2000 un sous-genre du cinéma d'horreur et d'exploitation apparu depuis longtemps déjà. Il s'agit d'histoires où des victimes sont soumises à toutes sortes de brutalités et autres atrocités dont l'issue leur sera généralement fatale. Vilipendé par la critique mais commercialement fructueux (voir la franchise Saw, le succès des Hostel…), le torture porn a relancé le débat sur la prétendue nocivité du cinéma d'horreur. Considéré comme le véhicule des pulsions sadiques et misogynes de ses auteurs et de son public, il demeure trop méprisé pour avoir fait l'objet d'une étude objective et approfondie dans notre pays. Cet ouvrage propose d'explorer les enjeux et les thèmes du sous-genre. Il remet ainsi en cause certains principes du féminisme radical et d'une pensée politiquement correcte qui tendent à l'aseptisation du cinéma horrifique. Le torture porn, héritier d'une tradition subversive du cinéma d'exploitation, y est envisagé comme le vecteur d'une sensibilité postmoderne empreinte de scepticisme envers les valeurs morales, politiques et culturelles en vigueur. Il questionne la validité du modèle patriarcal et redéfinit les enjeux de la féminité en offrant de mémorables portraits de femmes violentes et en dépeignant une masculinité en crise. Lieu de l'instabilité, de l'incertitude et de la déconstruction (des corps comme des concepts), le torture porn se dérobe aux notions établies de bien et de mal, de conservatisme et de progressisme, de haute culture et de sous-culture, pour jongler avec les paradoxes et les diversités. Il restitue au cinéma d'horreur sa force brute de questionnement et ses vertus d'inconfort.

En première de couverture : American Mary (2012), de Jen et Sylvia Soska (d.r.)

Bio

Pascal Françaix publie son premier roman en 1993, dans la collection « Frayeurs » du Fleuve Noir : Le Cercueil de chair, inaugurant une série de trois romans d'inspiration gothique. En 1998, son roman Les Mères noires (Denoël) obtient le Prix Littéraire au festival Fantastic'Arts de Gérardmer. Il est adapté au cinéma en 2007 sous le titre The Shadow Within. En 2012, son roman Tamagotchi (Flammarion) est porté au théâtre à Paris.

L'oeuvre de Pascal Françaix

Les dernières publications sur Pascal Françaix

Table ronde Wes Craven/Nicolas Darrot
1h10
La Grande table d'été
LE 29/07/2016

A l'occasion des 20 ans du film culte "Scream" de Wes Craven, table ronde avec Emmanuel Levaufre, Pascal Françaix, Alain Boillat et Bertrand Mandico. En...

Carrément No Limit: entretien avec Vincent Monadé, Président du CNL
2h
Mauvais genres
LE 19/03/2016

Salon du Livre 2016 avec Vincent Monadé, Président du CNL

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.