LE DIRECT

Un désir d'humain, les « love doll » au Japon


Les Belles Lettres, 2016

Description

Editeur :

Il existe au Japon une industrie de « love doll », des poupées grandeur nature conçues pour servir de « partenaires de substitution ».

Curieusement, ces produits sexuels haut de gamme se présentent sous la forme fantomatique de jeunes filles aux regards vides et aux corps incomplets… Est-il seulement possible de les « utiliser » ? Confrontant les humains à la question de la solitude, ces ersatz moulés dans les postures d'une attente sans fin fournissent un modèle représentatif de ce qui est considéré comme excitant et attirant dans la société actuelle.

Les firmes qui s'en disputent le marché les présentent non pas comme des « produits à vendre » mais comme des « filles à marier ». Lorsque le client ne peut ou ne veut plus garder sa poupée, celle-ci bénéficie de funérailles bouddhiques. A priori, ces love doll sont si ressemblantes qu'elles pourraient bien faire illusion. Ont-elles un coeur ? Une âme ?

Les Japonais investissent actuellement des millions dans la recherche en robotique et s'intéressent tout particulièrement aux moyens de simuler la conscience. Or ces poupées constituent un véritable laboratoire pour la recherche en vie artificielle. Elles servent de modèles à des prototypes d'androïdes et influencent les recherches de pointe en matière d'anthropomorphisme. Le sujet de ce livre dépasse donc l’anecdotique.

Il s’agit d’une enquête au cœur d’un système en train d’accoucher de formes de vies psychiques nouvelles. Les simulacres japonais devraient envahir le monde et cela d’autant plus rapidement que ces objets proposent quelque chose de plus qu’un aspect réaliste. Quoi ?

L'oeuvre d'Agnès Giard

Les dernières publications sur Agnès Giard

L’amour assisté par ordinateur : le risque de caresser plus souvent son écran que la personne aimée
Conférences
Institut français de la mode
LE 11/04/2019

Quel est l’avenir de nos relations amoureuses à l’âge des interfaces numériques et des rencontres "assistées par ordinateur" ? Une machine peut-elle provoquer...

Agnès Giard : "Les gens qui achètent une poupée le font car ils ne veulent pas de femme, ce sont des « otaku »"
20 min
Paso doble, le grand entretien de l'actualité culturelle
LE 21/11/2016

Premier jour d'une semaine japonaise et aujourd'hui : plongée érotique en compagnie du docteure en anthropologie Agnès Giard qui explore le désir humain...

Agnès Giard & Pascal-Alex Vincent - Le Japon de l'Empire des sens aux Love dolls
1h
Ping Pong
LE 08/11/2016

Ce soir, Agnès Giard, anthropologue, créatrice du blog Les400culs, qui signe aux Belles Lettres un essai, « Un désir d'humain : les love doll au Japon...

Désir d'humain : les "love doll" japonaises
59 min
Mauvais genres
LE 22/10/2016

Mauvais Genres nage en eaux japonaises et troubles, ce soir, en compagnie des « love doll », ces créatures de substitution, érotiques et pornographiques.

image par défaut
59 min
image par défaut
55 min
image par défaut
1h14
image par défaut
56 min
La déconnexion (3/4) : Hikikomoris : du Japon aux Etats-Unis, vers une jeunesse évaporée
50 min
CulturesMonde
LE 22/04/2015

Hikikomori, désigne un phénomène de société que l’on retrouve chez certains adolescents et jeunes adultes vivant coupés du monde, enfermés le plus souvent...

image par défaut
2h
image par défaut
2h12
image par défaut
49 min
image par défaut
29 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.