LE DIRECT

Un mort vivait parmi nous


L'éveilleur , 2016

Description

L'éveilleur cherche, l'éveilleur enquête, l'éveilleur voyage...

L'éveilleur s'attache à tirer de l'oubli des pépites littéraires et des curiosités qui fleurent bon l'intelligence, stimulent l'esprit, ragaillardissent les sens.

« J'ai créé du rêve dans cette âme-là, je suis passé, j'ai sonné, un autre récoltera. Je suis l'éveilleur. » Eugène Montfort Au début du siècle dernier, dans l'univers rude et fiévreux des chercheurs d'or de la Guyane française, apparaît une fougueuse jeune femme, Marthe Deschamps, venue rejoindre son époux sur un campement de la Haute-Mana. Retardée par la montée des eaux, elle est contrainte de demeurer auprès de Delorme, ingénieur solitaire et bourru, de Marcellin, séduisant créole, et d'un énigmatique Indien thaumaturge.

Un fantôme, symbole de tous ceux qui sont morts à la recherche de l'or, se mêle étrangement à la vie du camp. Peu à peu, « l'ensorceleuse » s'immisce dans l'esprit des aventuriers et le désir se mêle à la passion du précieux métal. Un mort vivait parmi nous est un roman passionnant, étincelant, haletant, consacré à cette vie des chercheurs d'or, cette lutte pour la richesse entrevue, avec ses peines et ses angoisses, ses souffrances sans fin et ses privations renouvelées. Dans des pages ardentes et hallucinées, les hommes, en quête du fabuleux Eldorado, se dressent les uns contre les autres, tandis que la jungle avide, tout en leur marchandant l'or qu'ils veulent lui arracher, sait aussi se faire amoureuse et caressante. La voix de la nature, tour à tour rude et berceuse, farouche et enchanteresse, est un charme de plus qui révèle une âme de poète dans une vie de lutte. Destin hors-série pour romancier hors-pair, Jean Galmot offre ici, à la fois un fascinant roman d'aventure vécue, et un portrait kaléidoscopique de lui-même dans le miroir chimérique de la forêt vierge.

Parti pour la Guyane en 1906, l'homme d'affaires et écrivain Jean Galmot (né en 1879 à Monpazier, en Dordogne) a fait fortune en exploitant une mine d'or, avant d'investir dans le rhum, puis de se faire élire député de la Guyane en 1919. Accusé d'escroquerie, condamné à un an de prison avec sursis, il meurt dans des conditions mystérieuses à Cayenne, en 1928.

Personnage énigmatique, associé à des noms sulfureux tels Alexandre Stavisky ou Georges Anquetil, le caractère éminemment romanesque de sa vie a notamment inspiré Biaise Cendrars, qui fit de Galmot le héros tragique de Rhum, ainsi que l'écrivain Louis Chadourne (un de ses compagnons de route en Amérique du Sud), dans son roman Terre de Chanaan.

L'oeuvre de Jean Galmot

La dernière publication sur Jean Galmot

Henrik Ibsen (2/4) : Une âme nordique?
1h
La Compagnie des auteurs
LE 01/03/2016
Comment s'inscrit le dramaturge Henrik Ibsen (1828-1906) dans l'Histoire de la littérature et de l'art en Europe du Nord au 19ème siècle? Existe-t-il un...

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close