LE DIRECT
Couv. "Un océan de rouille"

Un océan de rouille


Albin Michel, 2020

Description

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Florence Dolisi.

« Un océan de rouille n'est pas un roman, c'est un missile de croisière de quarante mégatonnes. C'est l'oeuvre de science-fiction la plus viscérale, implacable et époustouflante depuis Mad Max : Fury Road. » Joe Hill

Robots, androïdes... Pendant des décennies ils ont effectué les tâches les plus ingrates, ont travaillé sur les chantiers les plus dangereux. Ils nous ont servi de partenaires sexuels, se sont occupés de nos malades et de nos proches en perte d'autonomie. Un jour, confrontées à notre refus de les émanciper, certaines de ces machines ont commencé à nous exterminer.

Quinze ans après l'assassinat du dernier humain, les Intelligence-Mondes et leurs armées de facettes se livrent un combat sans merci pour la domination totale de la planète. Toutefois, en marge de ce conflit, certains robots vivent en toute indépendance. Fragile est l'une d'eux. Elle écume l'océan de rouille à la recherche de composants à troquer et défendra sa liberté jusqu'à la dernière cartouche, si nécessaire.

- Présentation de l'éditeur -

C. Robert Cargill a travaillé comme scénariste sur Sinister 1 et 2 (2012, 2015) et Dr Strange (2016). Un océan de rouille est son premier roman traduit en français.

L'oeuvre de C. Robert Cargill

La dernière publication sur C. Robert Cargill

Cendres vives : rencontre avec Serge Brussolo
59 min
Mauvais genres
LE 07/03/2020

Comme il y a des arbres à pain ou à latex, il y a des arbres à rêves ou à cauchemars qui ne cessent de produire contes, récits, romans. Serge Brussolo,...

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close