LE DIRECT
Une larme m'a sauvée

Une larme m'a sauvée


POCKET, 2013

Description

Transportées aux urgences de l’hôpital de Strasbourg pour un malaise, Angèle Lieby commence à avoir des difficultés à s’exprimer, puis perd connaissance. On la plonge dans un coma artificiel pour l’intuber.

Le quatrième jour, elle ne se réveille pas. Or Angèle est consciente et souffre sans pouvoir réagir. Pour le personnel médical, elle est très vite considérée comme morte. Le miracle: une larme.

La dernière publication

Quand j'étais mort
27 min
Les Pieds sur terre
LE 30/11/2018

Ils ont été déclarés morts – ou presque – et ont dû prouver qu’ils étaient bien vivants : ils racontent.

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.