LE DIRECT
Couverture du catalogue de l'exposition

Valentin de Boulogne. Réinventer Caravage (catalogue de l'exposition)


Musée du Louvre et Officina Libraria, 2017

Description

"Valentin de Boulogne. Réinventer Caravage", catalogue de l'exposition au musée du Louvre du 22 février au 22 mai 2017.

Auteur(s) : Sébastien Allard, Annick Lemoine, Keith Christiansen

Après la mort de Caravage en 1610, Valentin de Boulogne (1591-1632) s'impose comme l'un des principaux acteurs du renouvellement de la peinture à Rome en ce début du Seicento. En reformulant la « maniera caravaggiesca » dans une veine inédite, il apparaît comme l'un des interprètes les plus originaux de la pittura dal naturale : acuité psychologique des figures, puissance introspective, mélancolie envahissante, raffinement chromatique propre aux grands Vénitiens, implication constante du spectateur. De sa peinture, Thuillier disait qu'une « irréparable tristesse habite les êtres, et les enfants même semblent lever de grands yeux bruns sur un rêve refusé ». Chaque œuvre du peintre est une invitation à considérer la fragilité de la condition humaine. Ce mariage équilibré entre l'excellence du pinceau, l'acuité du naturalisme et la profondeur psychologique explique le succès que remporta Valentin. En ce sens, il n'est pas seulement l'un des meilleurs représentants du naturalisme romain, ainsi qu'on le classe ordinairement, il doit être placé - et son mécène le cardinal Francesco Barberini ne s'y était pas trompé - au rang des peintres les plus importants du xviie siècle.

Analysant une cinquantaine de tableaux qui représentent la quasi-totalité de l'œuvre peint de l'artiste, Valentin de Boulogne. Réinventer Caravage explore à la fois les représentations de la vie quotidienne mettant en scène la chiromancie, le jeu, le concert, la rixe, la fraude, le vol ou l'ivresse - où Valentin mêle imperceptiblement le répertoire des tavernes et le langage savant de l'allégorie -, et le contexte tumultueux dans lequel elles ont été exécutées. Dans le concert de l'art européen qu'offre la Rome du xviie siècle, où se côtoient les chefs-d'œuvre de l'Antiquité et de la Renaissance et les créations de l'avant-garde artistique, cette étude redonne à Valentin sa vraie place, « celle d'un peintre poète et généreux ». 4ème de couverture

Description technique : 39.00 € - 288 pages, broché avec rabats - 144 illustrations - ISBN français978-88-99765-24-8 - En français uniquement - Date de publication : 2017 - Période XVIIe siècle - Avec le soutien de Sequana et de ses filiales Arjowiggins et Antalis - Coéditeurs : Musée du Louvre et Officina Libraria

Les oeuvres des mêmes auteurs Sébastien Allard

DelacroixSébastien Allard et Côme FabreHazan / Louvre éditions, 2018

Les dernières publications sur les mêmes auteurs

image par défaut
59 min
L'Art est la matière
LE 01/04/2018

180 oeuvres du maître pour retracer l’ensemble de la carrière artistique d’Eugène Delacroix. Inédit à Paris depuis l’exposition du centenaire de sa mort...

« Reniement de Saint Pierre » (vers 1615-1617) de Valentin de Boulogne
1h01
Les Regardeurs
LE 12/03/2017

« Avant que le coq chante, tu m'auras renié trois fois ». Évangiles selon Matthieu 26-34 ; Marc 14-30 ; Luc 22-34 ; Jean 13, 38.

image par défaut
29 min
image par défaut
28 min
image par défaut
50 min
image par défaut
4 min
image par défaut
1h

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.