LE DIRECT
The Velvet Underground : sweet sister ray, de Joseph Ghosn et Philippe Azoury

The Velvet Underground : sweet sister ray


Actes Sud Rock, 2016

Description

Quatrième de couverture

Une biographie du Velvet Underground qui commencerait comme un conte, à New York en 1965, dans des appartements du Lower East Side infestés de souris, de drogues dures et de guitares électriques. Tout cela utilisé par une jeunesse que l'on a cru abrutir à coups d'électrochocs et qui, en retour, s'est mise à composer des chansons sales. Sales et précises.

L'histoire d'une bande - Lou Reed, Nico, John Cale, Maureen Tucker, Sterling Morrison, Angus MacLise et puis un jour le petit Doug Yule - entourée jours et nuits de créatures étranges, confinées entre les murs argentés de la Factory d'Andy Warhol, s'amusant à expérimenter tout ce qu'il est possible d'expérimenter et mesurant, d'un sourire, la haine et l'envie qu'elle suscite.

Après quoi il sera question de brouilles, d'exils, d'amertumes, de fierté blessée et d'échecs qui valent, aujourd'hui, pour autant de réussites...

Le Velvet Underground a cinquante ans. La poignée de disques qu'il a enregistrée a changé le rock et nos vies, et porté une esthétique sur laquelle notre époque vit encore. Les idées qu'il incarne sont toujours aussi dangereuses. Son secret toujours aussi vif. Sa jeunesse intacte.

Les oeuvres des mêmes auteurs Joseph Ghosn

Cocteau et le cinéma, désordres

Cocteau et le cinéma, désordresPhilippe Azoury et Jean-Marc LalanneCahiers du cinéma/éditions du Centre Pompidou, 2003

Les dernières publications sur The Velvet Underground : sweet sister ray

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......