LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Couverture livre

Venizélos : le fondateur de la Grèce moderne


B. Giovanangeli, 2008
Description

Venizélos le Crétois aura eu tout au long de sa vie pour unique passion la grandeur de la Grèce. Mieux, cette « Grande Idée » qui réunirait tous les Grecs. « Ulysse notait qu'un petit garçon à côté de lui » disait Clemenceau, en 1919.

Premier ministre en 1910, Venizélos double la superficie de son pays en l'engageant dans deux guerres balkaniques. En 1916, il obtient l'entrée en guerre de la Grèce au côté de l'Entente. L'armée hellène cueille alors les lauriers de la Victoire et prend pied en Asie Mineure. L'Empire ottoman se meurt, la mer Egée redevient presque une mer grecque. En 1920, le traité de Sèvres consacre l'apogée de la diplomatie de Venizélos.

Victoire à la Pyrrhus, cependant. Battu aux élections de cette même année 1920, Venizélos observe avec désespoir la fin de son rêve : la débâcle grecque face à la Turquie renaissante de Mustapha Kemal, Smyrne qui s'enflamme, les massacres. Sauvant ce qui peut l'être encore, le Cretois s'impose pourtant encore comme la figure tutélaire d'une vie politique marquée par la violence. Finalement, Venizélos devra s'exiler en France, où il s'éteindra en 1936, mais, pour ses compatriotes, il demeurera à jamais le véritable fondateur de la Grèce moderne.

- Présentation de l'éditeur -

La dernière publication sur Venizélos : le fondateur de la Grèce moderne
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......