Programmes
Vers les étoiles

Vers les étoiles


José Corti, 1998

Description

Luntz. Aujourd'hui, j'ai peur des étoiles. Je me dis : comme elles sont gigantesques, comme elles sont indifférentes, et comme elles n'ont rien à faire de moi, et je deviens tellement petit, tellement pitoyable - comme. vous savez, une espèce de poussin qui se cache je ne sais où pendant un pogrom, qui reste là et qui ne comprend rien.
Verkhovtsev. Les étoiles et le pogrom... Combinaison étrange.
Luntz. Le duvet vole, les vitres se cassent, et, lui, il se cache - à quoi il pense ?
Verkhovtsev. Il ne pense à rien. Il pense qu'il neige.
Luntz. J'ai peur de l'infini. Qu'est-ce que c'est, l'infini ? A quoi bon, l'infini ? Tenez, moi, je regarde les étoiles : une étoile, dix, un million - et c'est sans fin. Mon Dieu, à qui est-ce que je me plaindrai ?
Verkhovtsev. Et à quoi bon se plaindre ?

L'oeuvre de Leonid Nikolaïevitch Andreïev

La dernière publication sur Leonid Nikolaïevitch Andreïev

Ecouter le direct
Le direct