LE DIRECT
Odile Blanc, Vivre habillé

Vivre habillé


Klincksieck, 2009

Description

Tout de même. Cela fait longtemps que savants ou artistes nous signifient que nos vêtements ne sont pas qu'un assemblage d'étoffes destiné à rendre nos corps présentables en public. À l'évidence, cet appareil éminemment social mérite sérieuse réflexion. Voire. Ce n'est pas seulement un simple répertoire de formes et de motifs annonciateurs de qui l'on est et d'où l'on vient, ni une somme d'objets dont la mode nous enseigne depuis belle lurette les combinaisons. Parce qu'il implique d'emblée un regard, le sien et celui des autres, le vêtement est aussitôt un vêtir, un acte autant qu'un artefact. L'habit est l'être habillé. C'est pourquoi on lui prête volontiers d'étranges pouvoirs qui se mêlent au quotidien de nos usages : parler, tromper, changer, éduquer, voyager... Les frères Goncourt ne disaient-ils pas que l'amour n'était qu'un rêve à propos d'une robe ? Tourner autour du vêtement en faisant varier les points de vue, c'est ainsi qu'il m'a plu de questionner nos manières d'être et de vivre habillé.

Les dernières publications sur Odile Blanc

Apparaître aux yeux du monde (1/4) : D'Adam et Eve à la sape : pourquoi vit-on habillé ?
52 min
SÉRIEApparaître aux yeux du monde
La Fabrique de l'Histoire
LE 18/02/2019

Le vêtement est-il le contraire de la nudité ? Le vêtement est-il un processus de civilisation ? L’habit fait-il le moine ? Le vêtement est-il un art ?...

L'invention du corps de mode à la fin du Moyen Age
1h25
Les Nuits de France Culture
LE 30/12/2016

En mars 1997, les historiens Odile Blanc, Jacques Chiffoleau et Michel Pastoureau débattaient sur le thème "Parades et parures l'invention du corps de...

L'invention du corps de mode à la fin du Moyen Age
1h25
Les Nuits de France Culture
LE 26/06/2016

En mars 1997, les historiens Odile Blanc, Jacques Chiffoleau et Michel Pastoureau débattaient sur le thème "Parades et parures l'invention du corps de...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.