LE DIRECT
Barney Hoskyns, Waiting for the sun (Allia, 2004)

Waiting for the Sun - Une histoire de la musique à Los Angeles


Allia, 2004

Description

“Mon intention profonde avec "Waiting for the Sun", c’est une étude de l’interaction typiquement californienne entre la lumière et l’obscurité, ou entre le bien et le mal.”

La démarche de Barney Hoskyns est originale : raconter non pas l’histoire d’un groupe ou d’un style, mais celle de la scène musicale d’une ville. Des années 40 à l’an 2000, Los Angeles a été un formidable creuset musical : du "cool jazz” de Chet Baker et Miles Davis au rap “West coast” de Ice Cube, en passant par les inventions du rock le plus déjanté des Doors ou des Byrds. Los Angeles est la ville des paradoxes : entre sublime et ridicule, stars adulées puis déchues, où les figures de la folie destructrice et de la rage du ghetto côtoient les poètes les plus intimistes. Ce gigantesque panorama de la musique californienne, très documenté et riche d’anecdotes drôles, scabreuses ou tragiques se lit comme un roman passionnant, riche et implacable, dont la ville est le personnage principal, et dont Hoskyns dévoile l’envers : combien de coups reçus par Brian Wilson pour un hymne au surf, combien de mois d’isolement pour une ode aux California Girls, quel degré de paranoïa pour une célébration des Good Vibrations ? (Présentation de l'éditeur)

Traduit de l'anglais par Héloise Esquié et François Delmas.

La dernière publication sur Barney Hoskyns

1965-70 : Bad trip à Los Angeles
59 min
Métronomique
LE 08/06/2018

Los Angeles devient à la fin des années 1960, le lieu de rassemblement de toute une jeune génération de musiciens rock, pop et folk qui profitent des charmes...

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close