LE DIRECT
.

Yves Stourdzé par...


Sens & Tonka, 2016

Description

La vie d'Yves Stourdzé (1947-1986) a traversé comme un météore son époque. Homme de réflexion, de recherche et d'action il vécut intensément les événements de son temps. Tenant de la pensée libertariste, porteuse de la critique d'une société sclérosée (qui n'avait pas su éviter la Shoa), et d'une formidable envie de liberté d'un monde neuf, avec force il voulut participer à le construire. Il réalisa ce projet par une structure atypique et innovante réconciliant la rigueur intellectuelle avec l'imagination, l'analyse sans complaisance avec la volonté concrète d'action : le centre d'études des systèmes et des technologies avancées (esta). Bâtir de nouveaux rapports : que ce soit ceux de la ville, des régions, des réseaux, des développements technologiques. Sortir de l'incantation des équipements lourds sous la férule des grands corps de l'État et du monologue d'État notamment en matière de télécommunication. S'ouvrir sur un monde en marche. Penser la nouvelle globalisation qui s'annonce et qui frappe durement aux frontières d'une Europe fragile et à peine émergente. Imaginer l'association créatrice de la rigueur allemande, de l'esprit de finesse français, du design italien... et, enfin, pour fonder ce mouvement, se plonge dans la généalogie des images, des mythes et des utopies qui dévoilent, aux esprits les plus attentifs, les stratégies possibles d'une renaissance. Voici le lègue. Dans cet ouvrage questionnement, restitution, mise en perspective, lectures et éclairages...l'objectif est de donner envie de lire ou de relire, de revisiter la pensée d'Yves Stourdzè dans sa complexité, dans ses fulgurances, dans son » principe d'espérance ». Dans ce qu'elle a à nous dire.

La dernière publication

image par défaut
3 min
Deux minutes papillon
LE 13/10/2016

"Les ruines du futur", ou une manière de dire par l’oxymore la dystopie de l’informatique, ses bonheurs et ses ruines.

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.