LE DIRECT
Zonzon Pépette

Zonzon Pépette


Cambourakis, 2018

Description

Fille de Londres, où elle exerce désormais après avoir dû fuir la France, Zonzon Pépette n’en a pas moins conservé son bagout parisien. Une langue qu’elle délie sans vergogne aux côtés, entre autres, d’Ernest-les-Beaux-Yeux, de Valère-le-Juste et de Louis le roi des mecs, compagnons de vie et de larcins. Mais aussi dans les ruelles qu’elle arpente, régnant en impératrice parmi ses collègues, qu’elle exècre, et ses clients, qu’elle cajole autant qu’elle soumet. Paru en 1923 et immédiatement décrété scandaleux, Zonzon Pépette est un bijou d’effronterie, de maîtrise stylistique, mais également de tendresse teintée d’une angoisse propre à ces existences sans cesse sur le fil. André Baillon est né à Anvers en 1875. Orphelin à l’âge de six ans, il est recueilli par sa tante et placé dans divers internats. Peu apte à faire face au quotidien, tourmenté par des amours compliquées, il commence néanmoins à publier dans la presse et ébauche ses premiers romans. S’ensuit une période d’intense fécondité littéraire : en quelques années, il écrit notamment Histoire d’une Marie, En sabots, Zonzon Pépette, salués par la critique et les lecteurs. Mais il demeure victime de crises de neurasthénie à répétition, séjourne fréquemment à la Salpêtrière et se suicide par overdose de somnifères en 1932. Son œuvre tombera rapidement dans l’oubli avant d’être redécouverte dans les années 1970.

Les oeuvres d'André Baillon

La dernière publication sur André Baillon

Zonzon Pépette ou la Prostituée sans vocabulaire
29 min
Zonzon Pépette ou la Prostituée sans vocabulaire
Personnages en personne
LE 11/11/2018

Zonzon dit "merde" ! C'est un "merde" rageur. Zonzon emmerde tout le monde. Qui est Zonzon ? Je reçois pour en parler Jullien Doussinault, libraire à la...

À venir dansDans    secondess