Programmes

Baxter Dury


musicien
En savoir plus

Biographie de Baxter Dury

Quand on entend "Dury ", on pense à Ian , et à juste titre puisqu'il est effectivement le père du jeune Baxter . Un héritage "effrayant" , selon les dires de Baxter Dury , qui raconte la façon dont son père le faisait poser, quand il avait 6 ans, devant un magasin de lingerie féminine pour la pochette de New Boots And Panties !! , ou encore comment, dès son plus jeune âge, il piochait dans la came de son baby-sitter, The Sulphate Strangler, un tatoué proche des Blockheads . Bercé au son du jazz, du funk et des goûts musicaux d'un père qui détestait les Beatles , Baxter n'a pas au départ l'intention de marcher sur les traces de papa. Ayant quitté l'école à l'âge de quinze ans, il se lance dans différents petits boulots, s'intéresse à l'art en général, au cinéma en particulier. Puis se met à composer des chansons, aidé de Ben Gallagher (lui aussi, fils de punk, puisque son père jouait dans les Clash ). Le flambeau ne sera véritablement passé qu'au moment de la mort d'Ian Dury : c'est pour l'enterrement de son père que Baxter offrira sa première performance publique. A partir de là, le fils joue dans la cour des grands, tout en gardant une discrétion et une timidité qui le distinguent de son père. Et en versant dans une veine plus psyché-pop que punk ou new wave. Sur son premier album, Len Parrot's Memorial Lift (2002), Dury Jr invite quelques modestes musiciens, dont deux membres de Portishead (Geoff Barrow et Adrian Utley ), quelques Blackheads , ou encore Richard Hawley . Et remet ça pour son deuxième effort, sorti en 2005 : pour Floor Show , Dury a été accompagné par les anciens membres de Spiritualized , Damon Reece et Mike Mooney .

Dernières publications sur Baxter Dury

58min
07/09/2011
Emission du mercredi 7 septembre avec Sami BOUAJILA, Fabienne SERVAN-SCHREIBER, la chronique de JB SOUFRON et la Session de B...
Le RenDez-Vous

Ecouter le direct
Le direct